close


Tour des clubs: Ivry choisit la continuité

10
août
Tour de France
La cinquième étape de notre Tour de France des clubs nous amène du côté d'Ivry. Rastko Stefanovic nous livre ses impressions sur la saison passée et celle à venir.

Un oeil sur la saison passée

Onzième la saison précédente, Ivry a grappillé deux places supplémentaires en terminant la saison au neuvième rang. Un rang synonyme de maintien acquis sans frémir, et de surtout d'une belle progression. "L'objectif était le maintien. Nous l'avons atteint en faisant même mieux que ça. Le plus intéressant a également d'avoir su briller contre les gros, en s'imposant face à Montpellier, Chambéry ou Dunkerque, ou en prenant le point du match nul face à Nantes en début de saison. Tout ça est très satisfaisant, se réjouit Ratsko Stefanovic. On est en progression. On est montés il y a deux ans, on a terminé onzième la saison précédente, et là on prend la neuvième place avec 22 points. On est vraiment contents."

Un effectif plutôt stable

A l'heure de se prencher sur le mercato ivryen, un constat s'impose: les dirigeants ont choisi de miser sur la continuité avec deux arrivées, celle du pivot tunisien Youssef Ben Ali et de l'arrière gauche cubain Yosdany Rios. "Il n'est pas encore arrivé pour des problèmes de visa mais il devrait nous rejoindre la semaine prochaine, précise le coach avant de poursuivre. On a choisi de miser sur la stabilité, même si on a perdu Ivan Stankovic, Juan Del Arco, Mikhail Chipurin et Thomas Cauwenberghs. On avait déjà laissé partir Romuald Kollé durant la saison. Mais Ivry est un club formateur, et pas mal de jeunes joueurs devraient avoir leur chance sur la saison."

Pas d'objectif chiffré

A l'heure de fixer le cap à ses troupes, Rastko Stefanovic ne vise pas de place précise. "On veut continuer à progresser, continuer à produire du beau jeu. En Lidl Starligue, si tu n'es pas une grosse équipe comme Paris, Montpellier ou Nantes, c'est très difficile de définir un objectif chiffré. Tout le monde peut battre tout le monde. On sait qu'il y a de grosses équipes devant, et que derrière, ça va se battre de la 5e à la dernière place. On veut continuer de travailler et on verra bien notre place en fin de saison, que l'on espère tout de même la plus haute possible", conclut l'ancien demi-centre. 

Be. C.

LIDLSTARLIGUE.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques, commerciaux et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies