close


Tour des clubs: Saint-Raphaël mise sur la stabilité

17
août
Tour de France
On poursuit notre Tour de France des clubs ce jeudi avec Saint-Raphaël, en compagnie de Joël Da Silva.

Un oeil sur la saison passée

Quatrième de Lidl Starligue après avoir longtemps lutté avec Montpellier, le troisième, Saint-Raphaël a également connu une campagne européenne fructeuse, avec une qualification pour le Final4 de la Coupe EHF. "Ca été une longue saison. On a été loin dans beaucoup de tableaux donc c’est forcément usant, fatiguant, mais surtout enrichissant car on a vécu de belles choses, notamment ce Final Four de Coupe EHF. C’était une première pour le club, donc on a vu comment c’était, on a vu ce que ça demandait. J’espère maintenant que l’on aura appris pour y retourner le plus rapidement possible, décrypte Joël Da Silva. En championnat, on a lutté pour le haut de tableau pour se qualifier pour la Coupe d’Europe. On est allé jusqu’au Final Four de Coupe de la Ligue et on a atteint les quarts de finale de la Coupe de France. Tout cela donne une saison réussie, même s’il manque encore d’aller chercher un titre. Mais cette étape-là demande du temps. On a maintenant engrangé beaucoup d’expérience, j’espère que tout cela servira."

Deux renforts en forme de retour

A l'heure d'aborder ce nouvel excercice, les supporters ne seront pas dépaysés puisque seuls deux petits "nouveaux" ont fait leur apparition: Alexandre Demaille et Xavier Barachet. Deux joueurs qui ont déjà porté le maillot varois puisque le portier, qui remplace Slavisa Djukanovic, est formé au SRVHB, et le second, qui prend la place de Jan Stehlik, a passé une saison dans le Var, en 2013/2014. "Le recrutement c’était d’abord de garder notre groupe en place et de ne pas avoir trop de mouvements. On a récupéré Alexandre Demaille qui a passé deux ans dans un autre contexte à Dunkerque, et on a eu l’opportunité de récupérer Xavier Barachet qui connaissait le club et le contexte. On a là deux joueurs qui connaissent l’environnement du club. Pour nous, par rapport à l’intégration, la mise en place des choses c’est beaucoup plus facile. On a pu rentrer dans le vif du sujet assez rapidement", se satisfait le coach. 

L'année du premier titre ?

Saint-Raphaël compte bien continuer sa progression dans la hiérarchie du handball français. Jusqu'à glaner un premier titre ? Joël Da Silva tempère. "Sur le championnat, on y verra un peu plus clair au soir de la 6e journée, après la rencontre face à Montpellier puisqu’on va jouer Montpellier, Paris, Nîmes Chambéry et Dunkerque. C'est un début de saison assez costaud et on pourra voir à ce moment-là où l’on se positionne. Ensuite, sur la Coupe d’Europe, on espère se qualifier pour les poules. Selon le tirage, on verra l’objectif que l’on se fixe, conclut le technicien. Après il y a le Trophée des champions, c’est la première compétition officielle. Elle se joue sur deux matches et l’objectif sera de gagner un premier trophée. On a cette ambition même si l’on sait que l’on rencontre Paris sur la demi-finale. C’est forcément très costaud d’entrée, on verra comment on abordera ce match."

Be. C.

LIDLSTARLIGUE.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques, commerciaux et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies