close


Tremblay et Ivry se donnent de l'air, le bon coup d'Aix !

07 mars
Résumé match
La 17e journée de Lidl Starligue a tenu toutes ses promesses, ce mercredi. En bas du classement, Tremblay et Ivry se sont offert une belle bouffée d'oxygène, tandis qu'Aix a pris le meilleur sur Dunkerque dans la course à l'Europe.
résumé
stats équipes
top joueurs
infos match

Tremblay a pris un peu plus de distance sur la zone rouge, ce mercredi, à la faveur de sa victoire obtenue face à Toulouse. A domicile, les Franciliens ont d’abord souffert, puisque ce sont bien les Toulousains qui mènent à la pause (14-15, 30e). C’était sans compter sur la réaction d’un ancien de la maison Vasko Sevaljevic, auteur de 12 buts et acteur majeur de la prise de pouvoir des Tremblaysiens (24-21, 43e). Au classement, les coéquipiers de Patrice Annonay (17 arrêts à 35%) prennent quatre longueurs d’avance sur la zone rouge, tandis que de son côté, et malgré le bon match de Nemanja Ilic (8 buts), le Fenix reste huitième. 

résumé
stats équipes
top joueurs
infos match

En quête d’un succès depuis le 8 novembre, Ivry a renoué avec la victoire, ce mercredi, face à Chambéry. Galvanisés par l’enjeu, les Franciliens ont rapidement pris la mesure de la rencontre, pour mener confortablement à la pause (17-11, 30e). Un avantage suffisant pour contenir la troupe d’Ivica Obrvan dans le deuxième acte, et ce malgré les expulsions de Rémy Gervelas (14 arrêts à 42%) et Youssef Ben Ali. Avec 8 buts, Morten Vium permet aux siens de reprendre un peu d’air dans la course au maintien, avec désormais 4 longueurs d’avance sur la zone de relégation. Malgré les 6 buts de Fahrudin Melic, les Savoyards, privés d’arrêts, restent neuvièmes. 

résumé
stats équipes
top joueurs
infos match

Aix a réalisé un joli coup en allant s’imposer du côté de Dunkerque, ce mercredi. Largement en tête à la pause (15-20, 30e), les hommes de Jérôme Fernandez ont connu quelques sueurs froides au retour des vestiaires, pour ne finalement empocher la victoire que sur un ultime arrêt de Joze Baznik face à Haniel Langaro, à quelques secondes du buzzer. Avec 7 buts, Aymeric Minne a été précieux du côté du Pauc, tout comme l’ailier droit Gabriel Loesch (6 buts). Au classement, les Provençaux passent devant leurs adversaires du soir, et prennent seuls la sixième place. Malgré son engagement, le duo Butto-Langaro (6 buts chacun) n’aura pu éviter cette sortie de route à domicile. 

résumé
stats équipes
top joueurs
infos match

Une semaine après sa sévère défaite subie à Paris, Montpellier a remis le navire dans le sens de la marche, ce mercredi, face à Massy. En présence de Valentin Porte (déjà) sur le pont, le MHB a bien vite apposé sa patte sur la rencontre (15-13, 30e), pour ne plus jamais relâcher son étreinte. Du côté des statistiques individuelles, Melvyn Richardson et Vid Kavticnik (6 buts chacun) se sont mis en valeur, tout comme Junior Réault (7 buts) dans le camp d’en face. Au classement, les Montpelliérains reprennent provisoirement six longueurs d’avance en tête, tandis que les Massicois restent relégables, à deux points de la ligne de flottaison. 

résumé
stats équipes
top joueurs
infos match

Après trois défaites de suite, Nîmes a renoué avec la victoire et signé son premier succès de l’année 2018, ce mercredi au Parnasse, face à Saran. Emmenés par les 7 buts de Julien Rebichon et les 6 réalisations de l’Islandais Asgeir-Orn Halgrimsson, les Gardois ont bien vite pris les commandes du match (12-8, 30e), pour ensuite gérer leur avance dans le deuxième acte. Au classement, cette victoire en forme de bouffée d’oxygène permet à l’USAM de conserver sa place dans le Top 5 et de revenir à hauteur de Saint-Raphaël, qui accueille Paris, jeudi. Malgré les 6 buts de Jean-Jacques Acquevillo, les Saranais restent eux lanternes rouges. 

résumé
stats équipes
top joueurs
infos match

Nantes a dominé Cesson-Rennes, ce mercredi, à la salle Liberté de Rennes. Délocalisée pour l’occasion, la rencontre a vu le « H » suivre le gros rythme imposé par son adversaire, pour mener à la pause (14-18, 30e). Une avance confortable qui permet aux Nantais de gérer dans le deuxième acte, notamment grâce aux belles performances signées Eduardo Gurbindo (8 buts) et Cyril Dumoulin (12 arrêts à 48%). Au classement, les hommes de Thierry Anti reviennent donc à hauteur de Paris, qui se déplace à Saint-Raphaël, jeudi. De leur côté, les coéquipiers de Kevin Bonnefoi (14 arrêts à 40%) restent à portée de fusil des relégables, avec seulement deux longueurs d’avance sur la zone rouge. 

LIDLSTARLIGUE
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques, commerciaux et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies