close


Cesson-Rennes accroche Saran, Nîmes dit adieu au Top 5

16
mai
Résumé match
Cesson-Rennes a fait un grand pas vers le maintien, ce mercredi dans le cadre de la 24e journée de Lidl Starligue, en décrochant le match nul à Saran. En haut du classement, Paris a mis la pression sur Montpellier, tandis que Nîmes, battu par Toulouse, ne sera pas européen.
Saran
29 - 29
Cesson-Rennes
29 - 29
Saran
 
Cesson-Rennes
résumé
stats équipes
top joueurs
infos match

Saran a maintenu un léger espoir de maintien, ce mercredi, en étant accroché par Cesson-Rennes. Dos au mur, les Saranais ont dans un premier su prendre la tête du match après une première période plus ou moins maîtrisée (14-13, 30e). Un avantage (20-17, 40e) que les coéquipiers de Matthieu Drouhin (6 buts) ne vont pas réussir à tenir, et finalement voir Florian Delecroix égaliser à 25 secondes du buzzer. Au classement, les coéquipiers d’un Allan Villeminot de feu (13 buts) conservent leur trois points d’avance sur leurs hôtes, à deux journées de la fin.

Nîmes
33 - 35
Toulouse
33 - 35
Nîmes
 
Toulouse
résumé
stats équipes
top joueurs
infos match

Nîmes a perdu toutes chances d’atteindre le Top 5 du classement, ce mercredi, en s’inclinant en fin de match face à Toulouse. Ce sont pourtant bien les Gardois qui ont pris la tête à la pause (17-16, 30e), pour ensuite faire grossir cette avance (30-26, 50e), mais finalement craquer dans les trois dernières minutes (32-32, 58e). Du côté des statistiques individuelles, Jordan Bonilauri (6 buts) et Yassine Idrissi (15 arrêts à 35%) ont brillé, tout comme le duo Rebichon-Salou (6 buts) dans le camp d’en face. Au classement, les Nîmois sont désormais à cinq longueurs du Top 5, deux longueurs devant les Toulousains. 

Paris
33 - 22
Aix
33 - 22
Paris
 
Aix
résumé
stats équipes
top joueurs
infos match

Paris a enchaîné son onzième succès de l’année 2018, ce mercredi, face à Aix. Un succès logique pour les Parisiens, qui ont pris les commandes en toute fin de première période, avec une avance de 2 buts à la pause (15-13, 30e). Un écart qui va enfler tout au long du deuxième acte, dans la foulée des 8 buts d’Uwe Gensheimer et des 7 réalisations de Nedim Remili. Au classement, les hommes de Noka Serdarusic prennent provisoirement la tête du classement, en attendant le duel entre Montpellier et Nantes, jeudi. De son côté, et malgré le bon match d’Inaki Pecina (5 buts), Aix glisse à la 6e place. 

Chambéry
27 - 24
Massy
27 - 24
Chambéry
 
Massy
résumé
stats équipes
top joueurs
infos match

Chambéry a dominé Massy, ce mercredi, devant son public. Dans un match sans enjeu, la troupe de Laurent Busselier a pris la tête juste avant la pause (15-13, 30e), pour ensuite faire grossir cette avance dans le deuxième acte. Avec 5 buts, d’Alexandre Tritta, s’est mis en valeur, tout comme Yann Genty (12 arrêts à 46%), tandis que dans le camp d’en face, Junior Réault (7 buts) n’a rien pu faire. Au classement, les Chambériens restent neuvièmes, tandis que les Massicois auront bien du mal à quitter la dernière place.

Dunkerque
37 - 32
Tremblay
37 - 32
Dunkerque
 
Tremblay
résumé
stats équipes
top joueurs
infos match

Dunkerque s’est glissé au sein du Top 5, ce mercredi, suite à sa belle victoire décrochée face à Tremblay. Une quatrième victoire de rang qui s’est rapidement dessinée pour les Dunkerquois. Emmenés par un excellent Kornel Nagy (7 buts), les Nordistes ont pris la tête dès la pause (18-14, 30e), en profitant également des 6 réalisations de Baptiste Butto. Malgré les 8 buts de Samuel Honrubia, les Tremblaysiens ne réussiront pas à revenir dans la rencontre, laissant les deux points à l’USDK. Grâce à un goal-average particulier favorable par rapport à Aix, les hommes de Patrick Cazal prennent ainsi la 5e place, tandis que les Franciliens restent dixièmes. 

Ivry
25 - 31
Saint-Raphaël
25 - 31
Ivry
 
Saint-Raphaël
résumé
stats équipes
top joueurs
infos match

Saint-Raphaël a parfaitement préparé son Final4 de Coupe EHF, ce mercredi, en allant s’imposer à Ivry. Conscients de l’importance de cette rencontre, les Varois ont souffert avant de prendre les commandes (14-15, 30e), pour ensuite mieux gérer la deuxième période. Du côté des statistiques individuelles, Raphaël Caucheteux (10 buts) et Alexandre Demaille (11 arrêts à 42%) se sont mis en valeur, tout comme le duo Badi-Brasseleur (5 buts) dans le camp d’en face. Au classement, le collectif dirigé par Joël Da Silva reprend sa quatrième place, tandis que les Ivryens, qui encaissent une 4e défaite de suite, restent onzièmes. 

LIDLSTARLIGUE.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques, commerciaux et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies