close


"Si on gagne, je ne chambrerai pas mes coéquipiers..."

09
juil.
Entretien
Ancien joueur d’Angers, Mulhouse et Ivry, Thomas Cauwenberghs, actuellement à Sélestat, fut le deuxième Belge à évoluer en Lidl Starligue après Bram Dewitt. L’occasion de d’évoquer la demi-finale de la Coupe du monde entre la France et la Belgique…

Thomas, qu’évoque cette demi-finale de Coupe du monde pour toi ?
Et bien je suis actuellement en vacances au lac d’Annecy avec ma femme et mon fils, et je disais à l'instant que si on gagnait mardi, on remontait directement en Belgique dès samedi ! On avait des étapes de prévues mais si finale il y a, on ira la voir à Liège ! (rires) 

Après c’est quand même déjà bien d’être là, d’avoir battu le Brésil. Oui, parce que nous on n’avait pas l’Afghanistan, le Kazakhstan et le Paraguay dans notre groupe déjà. Et puis après on n’a pas joué contre une équipe d’Uruguay dont on se demandait si le gardien n’était pas le titulaire d’une équipe sud-africaine de 4e division… (rires)

Pour le reste c’est génial, on a vibré. Dans le meilleur des mondes, on aurait pas rêvé de ça. Et puis finalement on a mené 2-0 contre le Brésil et on s’est mis à y croire. Maintenant on veut aller au bout. Et puis ça devrait donner une belle ambiance. Déjà contre le Brésil c’était un carnage alors si on passe je n’imagine même pas. S’ils arrivent en finale, ce serait… wouah ! Je prends la bagnole samedi direct ! (sourire)

Est-ce un accomplissement pour cette génération belge ?
L’objectif, c’était le quart il me semble. C’est en tout cas ce que j’ai pu lire dans les journaux en Belgique. Donc maintenant c’est du bonus... Mais c’est vrai qu’une fois que tu as tapé le favori, tu te prends au jeu. Et puis les dernières confrontations contre la France ont été victorieuses pour les Belges (dernière confrontaiton en 2015 et victoire de la Belgique 4-3, ndlr). 

"Un prono ? 3-1 pour la Belgique"

Quels sont les joueurs mis en avant en Belgique ?
Il y a Thibaut Courtois qui est très solide, qui est monté en pression. Tu vois d’ailleurs que les gars se reposent un peu sur lui. Ils défendent pas de trop parce qu’il est là. (sourire) Après on a cette force dans la remontée du terrain, le jeu vers l’avant avec le duo De Bruyne-Hazard. Et puis il y a Romelu Lukaku qui été énormément critiqué en Belgique et qui pèse énormément. Il y a une vraie équipe solide qui a l’air de bien vivre. Un peu comme la France d’ailleurs. C’est un groupe assez jeune, ça ne se prend pas la tête. Ce sont des équipes comparables. 

Est-ce spécial de jouer face à la France ?
Personnellement mon fils est Parisien donc il y en aura toujours un qui sera content ! (rires) Et puis c’est vrai que nos pays sont proches. Pour vous, on est un peu « vos amis les Belges ». On est un peu pareil. Maintenant si on peut aller en finale, ça nous ferait plaisir. Vous pourrez venir à Liège nous supporter. Faut que ça change un peu, c’est tout le temps de nous qui faisons les efforts, c’est un peu à vous ! (rires)

Est-ce que ça peut aussi te permettre de vivre une saison à chambrer tes coéquipiers ?
Non, je ne suis pas comme ça. (sourire) J’avais reçu des messages avant le Brésil pour me dire qu’on n’avait aucune chance. J’ai laissé pisser et à la fin on a gagné. Mais je ne dis rien. J’ai retenu la leçon lors de la Coupe du monde en 2014. On avait perdu contre l’Argentine et j’étais à Ivry. Pablo et Seba (Simonet) avaient été très sympas avec moi. Je vais prendre exemple sur eux. Par contre eux m’envoient des messages et ils sont derrières les Belges maintenant ! (rires) 

Un petit prono ? 
Je vais dire 3-1 pour la Belgique. Je doute qu’ils arrivent à mettre un but, mais avec la ch... à DD ça peut aider à en mettre un. (rires) 

Be. C.

LIDLSTARLIGUE.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques, commerciaux et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies