close


Nuit du handball : And the winners are ...

01 juin
Divers

La première Nuit du Handball s'est déroulée ce vendredi sur la scène mythique du théâtre Bobino. Au cours de cette cérémonie exceptionnelle, placée sous le signe de la parité, les acteurs majeurs de la saison 2011-2012 ont été récompensés. Inside.


Sur sa scène historique, Bobino a accueilli les plus grands artistes. Ce vendredi, ce haut lieu parisien célébrait une nouvelle fois l'exception, mais sous une forme artistique différente quoique certaine puisque les chabalas et autres roucoulettes de l'élite du handball français féminin et masculin ont régalé le public et ont été mis à l'honneur. Cette soirée de gala réunissait ainsi l'ensemble de la famille du jeu à 7. A l'image des deux championnats LNH et LFH, ce dîner d'exception a réservé bien des surprises entre clins d'oeil des absents, private joke et émotions des lauréats. Oubliés les shorts et les baskets, les stars avaient ainsi sorti leurs plus beaux costumes et toilettes afin de célébrer cet événement. Glamour et élégance étaient bel et bien au rendez-vous. Niveau palmarès, c'est le Cristolien Hugo Descat qui fût ainsi le premier récompensé  dans la catégorie espoir aux côtés de l'Isséenne Coralie Lassource. Une belle distinction pour le jeune homme qui disputait sa première saison professionnelle en D1 et qui était tout étonné de se voir monter sur la scène : « Je ne m'attendais vraiment pas à ce sacre. Mes concurrents étaient vraiment très expérimentés. Je pense que les votants ont surtout voulu récompenser ma régularité. En tout cas je ne pensais pas me démarquer aussi rapidement. Je pense que c'est avant tout une victoire collective parce que sans mes partenaires, je ne serais rien. »

Sous la houlette de Marc Maury, les prix se sont ensuite enchaînés. Le champion de France montpellierain aura ainsi eu son lot de récompenses. Le Slovène Dragan Gajic a été désigné meilleur ailier droit tandis qu'Issam Tej, gourmand, a reçu le trophée du meilleur pivot : « la cerise sur le gâteau ». La compétence de Patrice Canayer sur le banc héraultais a également été récompensée. Chambéry a de son côté été représenté par Xavier Barachet (arrière droit), Edin Basic (demi-centre) et Cyril Dumoulin (gardien). Le premier des trois avouait : « je suis vraiment fier de quitter Chambéry avec ce titre. J'aurais malgré tout préféré remporter le titre de champion de France. Ce sacre je le dois avant tout à Grégoire (Detrez) et Edin (Basic) qui travaillent énormément pour moi sur le terrain. Ce deuxième titre représente donc beaucoup pour moi. »

De retour en France cette année, Jérôme Fernandez s'est pour sa part distingué en remportant le titre de meilleur arrière gauche. Côté guerrier inépuisable, c'est Rock Feliho (Nantes) qui emporta le prix de meilleur défenseur tandis que son coéquipier Valero Rivera s'imposa comme le grand gagnant de cette Nuit du Handball. Auteur d'une saison exceptionnelle, l'Espagnol s'est vu remettre le trophée du meilleur ailier gauche ainsi que celui du meilleur joueur de la saison.« En France, il y a de très bons ailiers, je suis donc fier de pouvoir me démarquer et ainsi hisser Nantes vers les sommets du championnat. Il va désormais falloir confirmer dès la saison prochaine », glissait coté jardin, tout sourire, l'Espagnol avant d'aller célébrer un peu tard dans la nuit son couronnement.

Le palmarès complet chez les garçons.

Meilleur joueur : Valero Rivera (Nantes).
Meilleur entraîneur : Patrice Canayer (Montpellier).
Meilleur espoir : Hugo Descat (Créteil).
Meilleur défenseur : Rock Feliho (Nantes).
Meilleur gardien : Cyril Dumoulin (Chambéry).
Meilleur arrière gauche : Jérôme Fernandez (Toulouse).
Meilleur demi-centre : Edin Basic (Chambéry).
Meilleur arrière droit : Xavier Barachet (Chambéry).
Meilleur pivot : Issam Tej (Montpellier).
Meilleur ailier gauche : Valero Rivera (Nantes).
Meilleur ailier droit : Dragan Gajic (Montpellier).

 

Les palmarès complet chez les filles

Meilleure joueuse : Alexandra Lacrabère (Arvor 29 Pays-de-Brest).
Meilleur entraîneur : Laurent Bezeau (Arvor 29 Pays-de-Brest).
Meilleure espoir : Coralie Lassource (Issy-Paris).
Meilleur défenseur : Nina Kanto (Metz).
Meilleure gardienne : Cléopâtre Darleux (Arvor 29 Pays-de-Brest).
Meilleure arrière gauche : Christianne Mwasesa (Toulon-Saint-Cyr).
Meilleure demi-centre : Julija Nikolic (Arvor 29 Pays-de-Brest).
Meilleure arrière droite : Alexandra Lacrabère (Arvor 29 Pays-de-Brest).
Meilleure pivot : Julie Goiorani (Arvor 29 Pays-de-Brest).
Meilleure ailière gauche : Siraba Dembélé (Toulon-Saint-Cyr).
Meilleure ailière droite : Audrey Deroin (Toulon-Saint-Cyr).

LNH
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques, commerciaux et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies