close


Le « H » aspire à un nouveau record

22
nov.
Laurent Moisset raconte
En l’espace de cinq jours, le HBC Nantes va rassembler 20 000 spectateurs dans sa salle XXL et mobiliser toute une ville. Un tour de force « Historique » en Lidl Starligue…

Le « H » n’a pas encore fêté ses dix ans parmi l’élite mais il s’est hissé, trois ans seulement après son accession, à la 5e place du Championnat (2010-2011) pour ne plus jamais, depuis, quitter les sommets de la pyramide.

Il a remporté son premier titre (la Coupe de la Ligue by Lidl) en 2015 puis la Coupe de France la saison passée et disputé, déjà, deux finales européennes (la Coupe EHF) en 2013 et 2016. Il est encore le club le plus suivi ces cinq dernières années (meilleure affluence de Lidl Starligue) et détient le record de spectateurs pour un match de Championnat (11 019 en décembre 2016 pour la venue du PSG).

Purple Nantes

Rien n’arrête le club du président Gaël Pelletier, capable en ouverture de la saison, de donner la leçon au PSG et de remporter le Trophée des Champions by Lidl. Rien ne freine davantage son esprit d’entreprise quand il s’agit de magnifier la compétition sportive et le spectacle.

Lorsque la Mairie décide il y a sept ans de créer un parc multifonctionnel dans le parc des Expositions, les dirigeants nantais n’hésitent pas à saisir l’opportunité. «La volonté municipale, se souvient Jean-Paul Laleouse, en charge du développement au « H », au-delà d’un lieu pour des expos et des salons, était aussi d’utiliser la Halle XXL pour des projets sportifs. On a vite fait savoir que nous étions intéressés. On a demandé de la confiance et assuré les élus locaux que nous étions en capacité de remplir cette grande salle. »

Le forcing et la détermination, malgré les enjeux, ont convaincu toutes les collectivités locales et, dès le match inaugural face au PSG en décembre 2013, le club de Loire-Atlantique faisait salle comble (9500 spectateurs). L’expérience s’est renouvelée chaque année depuis assurant au club et à la ville une notoriété et une reconnaissance uniques dans le domaine de l’organisation avec, croyait-on, en point d’orgue la mise à disposition de la Halle XXL pour l’équipe de France lors du premier tour du Mondial en janvier dernier.

C’est une affaire qui roule mais qui a, également, offert aux responsables nantais de nouvelles perspectives. Avec la Ligue des Champions, ils ont, en effet, gravi une nouvelle marche et l’idée, grâce à un calendrier favorable, d’offrir deux affiches coup sur coup (Barcelone le 2 décembre, PSG le 7) a vite germé et s’est tout aussi rapidement concrétisée.

Une ville entière mobilisée

Le défi, pourtant, semblait délicat et périlleux. Etait-il seulement concevable de rassembler à cinq jours d’intervalle 20 000 spectateurs pour des matches de clubs ? « Notre atout, souligne Jean-Paul Laleouse, est que l’événement est entré dans le paysage nantais. D’une année sur l’autre, les gens nous en parlent six mois à l’avance. Cela dépasse même le cadre du handball. »

La preuve, toutes les places ont été vendues et on jouera à guichets fermés. 2.000 VIP sont attendus pour le PSG, 1.200 pour le Barça, c’est un autre exploit. « On a plus de monde pour Paris parce que le match est en semaine et qu’il est plus facile pour les entreprises de mobiliser leurs clients. On aurait d’ailleurs, compte tenu de la demande, pu doubler ce chiffre. » 

Cette double organisation est marquée par une autre prouesse. La salle va être montée en six jours, contre quinze précédemment. Elle sera prête et mise à disposition du club le vendredi à 17 heures, à la veille du grand rendez-vous européen. A charge, alors, aux dirigeants et salariés nantais d’installer ses salons VIP, sa brasserie et de décorer la Halle. Un défi colossal en quelques heures seulement.

C’est précisément la force du « H » qui peut s’appuyer -et y tient- sur 250 bénévoles. « Certains, remarque Jean-Paul Laleouse, sont là depuis vingt ans mais la tendance est au rajeunissement. Nous disposons de spécialistes du son, des lumières, d’informatique, des réseaux sociaux. Ce sont des jeunes de 18 à 25 ans qui débutent leur parcours professionnel, apprennent, se rôdent. C’est une expérience, un plus pour eux en vue de l’avenir. Ils nous sont, évidemment, d’une aide précieuse. »

Un moment d’histoire

C’est un projet collectif qui s’étend à toute la ville et sa Métropole puisque cette semaine, du 1er au 8 décembre, sera totalement dédiée au « H ». Quatre cent magasins du centre-ville vont afficher les couleurs du club. Une ligne de tramway sera intégralement recouverte de violet. Le patrimoine historique de la ville sera, également, mis en lumière, toujours le mauve, chaque soir. Un véritable rassemblement autour du « H ».

Jamais, en tous cas, un tel événement n’a été organisé autour d’un match de handball. Il va, incontestablement, marquer les esprits, fidéliser toute une population derrière son club et marquer un nouveau pas en avant pour le « H ». Parce que le moment a été particulièrement bien choisi avec la venue de Barcelone, le plus grand club européen, neuf fois (le record) vainqueur de la grande Ligue des Champions et qui débarque avec Valero Rivera qui a, incontestablement, été l’un des grands symboles dans la progression du club de Loire-Atlantique avant de rejoindre son pays et son club d’origine.

« On souhaitait quelque part, souligne Lionel Pouget, le directeur général, vivre un moment d’histoire et, surtout, que le plus grand nombre de Nantais puissent le partager avec nous. »  

Le « H » va, aussi, gagner ce pari…

L.M.

Crédit Photo S.Pillaud / LNH / P.Riou
LNH.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques, commerciaux et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies