close


Tour des clubs: Nouveau départ pour Cherbourg

08
août
Tour de France
Troisième épisode de notre Tour de France des clubs, ce mardi, avec un passage du côté de Cherbourg, en compagnie de Vincent Ferey, le président du club.

Un oeil sur la saison passée

Neuvième au classement final, Cherbourg aura connu une année mouvementée, marquée notamment pas le départ de Sébastien Leriche, entraîneur de l’équipe première depuis 5 ans. "Une nouvelle équipe s’est mise en place au niveau du bureau directeur. L’année a été compliquée à plusieurs niveau avec l’arrêt de Sébastien en pleine saison, mais aussi des problèmes dans l’organisation avec quelques soucis financiers qu’il a fallu gérer. Il a fallu faire face, et repartir sur un nouveau cycle, note Vincent Ferey, le président. Après, avec l’équipe que l’on avait, on pouvait sans doute prétendre à mieux, mais c'est la dure loi du sport. Il fallu prendre des décisions et faire face à plusieurs aléas."

Un recrutement orienté vers la jeunesse

A l'heure de renouveler son effectif, Cherbourg a d'abord choisi de mettre la main sur Chérif Hamani, reconnu pour ses qualités de formateur, pour le nommer au poste d'entraîneur. Ensuite, hormis Romain Guillard (Aix), Xavier Rechal (Caen) et le gardien Leonardo Vial (Ciudad Encantada, ESP), le club a choisi de miser sur la jeunesse de Jordy Jacoby (Nice), Ayhan Alexandre (Nîmes), Jérôme Hoarau (Dunkerque), Valentin Tarrico (Créteil), Florian Bouclet (Chaville), Youenn Cardinal (Créteil) et Mathias Créteau (Oissel). "L’objectif était de faire avec un budget déterminé, et de faire le meilleur recrutement possible. On a effectivement misé sur la jeunesse, avec un coach qui travaille avec les jeunes. On s’adapte et puis je pense que ça correspond bien à notre club de donner la chance à des jeunes de pouvoir grandir, note le patron de la JSC. Mais on a un 7 Majeur avec de l’expérience avec les recrutements de Romain Guillard ou de Leonardo Vidal et des joueurs comme Williams Manebard, IstvanRedei ou Bastien Khermouche…"

Le maintien le plus vite possible

A l'heure de fixer le cap à ses troupes, Vincent Ferey ne tourne pas autour du pot. "On souhaite un maintien le plus rapidement possible. On est, je pense, devant un championnat très ouvert, et ça va être plus serré que la saison dernière, conclut-il. Il ne faut pas oublier que nous sommes une équipe jeune en Proligue, que nous allons vivre notre 4e saison à ce niveau. Il faut poser les fondations et continuer à apprendre."

Be. C.

Crédit photos: JSC/JP Barge

PROLIGUE.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques, commerciaux et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies