close


Tour des clubs: Besançon avance masqué

11
août
Tour de France
Cinquième épisode de notre Tour de France des clubs ce vendredi, avec une halte du côté de Besançon en compagnie de Christophe Vichot, le président.

Un oeil sur la saison passée

A l'heure de tirer le bilan d'une saison terminée à la onzième place, Christophe Vichot, président du Grand Besançon Doubs Handball, est plutôt satisfait. "C'est plutôt positif oui, confirme-t-il. On aurait espéré un peu mieux au niveau du classement, mais lorsque l'on regarde comptablement, on termine 3e meilleure attaque et 11e meilleure défense. On se dit qu’en défendant un petit peu plus on aurait pu gagner 4-5 points de plus... Mais globalement ça reste une saison positive, pas satisfaisante, mais positive." 

Changement de tête aux commandes

Annoncé durant la saison passée, le remplacement de Christophe Viennet par Alain Portes à la tête de l'équipe est le principal changement opéré durant l'été par le club bisontin. "Christophe Viennet était chez nous depuis neuf ans, et on a décidé de repartir sur une nouvelle aventure avec Alain Portes, explique le président. Ensuite on a remplacé numériquement et qualitativement les joueurs qui partaient. On a remplacé Quentin Eymann par Mirko Popovic, qui est un joueur confirmé de Proligue. On a ensuite compensé le départ de Jules Portet par le pivot international belge Nathan Bolaers. Et puis on a récupéré au dernier moment Adrien Claire, que l’on peut qualifié de retour puisqu’il a déjà passé 3 années chez nous avant de partir vers Istres. On l’accueille avec grand plaisir."

Pas d'objectif pour le moment

Aux yeux de Christophe Vichot, il est encore trop tôt pour évoquer un éventuel objectif pour la saison à venir. "On va attendre ce que donne la préparation car il y a beaucoup de changements. On verra où l’on se positionnera en début de saison. Pour l’instant, Alain a souhaité pas mal de changements au niveau de l’entraînement, il faut que chacun prenne ses marques. On a décidé de laisser du temps à Alain pour que les choses se mettent en place car il veut revoir certaines choses. On va voir le début de saison, voir comment tout le monde se comporte. On verra mi ou fin septembre, on se fixera des objectifs. Mais on a quelques ambition cachées…", conclut le patron du GBDH. 

Be. C.

Crédit photos: GBDH

PROLIGUE.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies