close


Tour des clubs: Chartres veut mieux faire

24
août
Tour de France
Notre Tour de France des clubs se poursuit ce jeudi avec Chartres, en compagnie de Jérémy Roussel, son coach.

Un oeil sur la saison passée

Après une saison régulière décevante terminée à la cinquième place, Chartres parvient à se hisser en finale des playoffs. Face à Massy, les Chartrains s'imposent à l'aller (28-26), avant de céder dans la dernière minute lors du retour, pour finalement s'incliner au nombre de buts inscrits à l'extérieur (24-26). "Le bilan, on a eu le temps de le faire et de le refaire. On a fait une saison régulière très en-dessous de ce qu’on était en droit d’attendre de nous. On a été très irréguliers, pas toujours au niveau en termes d’attitude. L’équipe s’est bien ressaisie sur les deux derniers mois au moment d’aborder les playoffs, notamment en terme d’engagement. Mais on a finalement sous doute payé nos errements sur la phase régulière, souffle Jérémy Roussel, forcément frustré par un tel dénouement. Tu l'es forcément quand ça se joue à un but, à une action, une interprétation arbitrale... Quand une saison de 30 matches se joue sur quelques secondes, il y'a forcément de la frustration. Mais la plus grosse frustration est de ne pas avoir été au niveau des deux derniers mois lors de tout le reste de la saison."

Un recrutement orienté vers l'expérience

Après pas mal de départs: Gaël Tribillon (Toulouse), Lars Hald (Gudme, DAN), Louis Prévost (Valence), Eduardo Reig Guillen (Dijon), Boris Becirovic (Dijon), Yeray Lamariano (Nava, ESP), Rodrigo Salinas (Irun, ESP), Chartres a souhaité renforcer son effectif en misant sur l'expérience. "On a voulu bonifier l’équipe qualititativement tout en amenant des joueurs ayant du leadership, capables, avant que le staff n’intervienne, d’apporter la première lame. L’expérience et la capacité à avoir de l’influence sur le jeu et l’équipe étaient des éléments importants", explique le coach, alors qu'Edin Basic (Chambéry), Rémi Feutrier (Chambéry), Grégoire Detrez (Chambéry), Ricardo Candeias (Pontault-Combault), Fabio Magalhaes (Madeira, POR), Joris Baart (OCI Lions, P-B) et Miguel Baptista (Avanca, POR) ont rejoint les rangs du CMHB28. "L’équipe semble être un cran au-dessus de celle de la saison passée, les recrues sont au niveau attendu. Maintenant tout cela doit être passé au tamis des matches officiels", tempère le technicien. 

La montée en fin de saison ?

Attendu dans l'ascenseur pour opérer une remontée immédiate en Lidl Starligue, Chartres doit patienter une année de plus en Proligue. Avec le même objectif ? "Créteil souhaite monter directement. Ils ont raison de le souhaiter et de l’annocner. C’est une équipe qui a l’habitude de ce genre d’aller-retour, qui sait bien faire ça, qui a l’expérience. Nous on va essayer de faire mieux que la saison dernière, répond Jérémy Roussel. On aborde les choses avec beaucoup de prudence, de respect pour nos adversaires au sein de cette Proligue qui devient de plus en plus homogène et âpre. On se montrera conquérants, tout en sachant que l’adversité sera fringuante."

Be. C.

PROLIGUE.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies