close


"On s'est tapé deux semaines de Crossfit assez intenses"

28 janv.
Entretien
Au tour de Thomas Tricaud, le capitaine d'Istres, d'évoquer pour nous cette période de trêve internationale. Les leaders de la Proligue comptent bien démarrer la phase retour comme ils ont terminé la phase aller.

Thomas, quel regard portes-tu sur cette trêve internationale ?
Comme toutes les équipes, il y a un moment où c’est un peu long. Déjà ça commence par une prépa physique après les vacances. Pour nous, ça a été deux grosses semaines de prépa qui se sont conclues par un petit stage en montagne qui a été très sympa et un match contre Montpellier. Après on aussi envie que ça reprenne pour repartir comme on a terminé avant les vacances. 

Vous avez justement coupé après la J13, cette coupure fait-elle du bien ?
D’un côté, on était sur une très bonne dynamique mais je pense que le groupe avait besoin de cette coupure. On commençait à avoir pas mal de pépins physiques, on jouait avec un groupe un peu restreint. Du coup, ça a quand même fait du bien à tout le monde. On a pu récupérer nos joueurs. 

Et enchaîner avec un tronçon physique…
On ne peut pas y échapper c’est sûr. (sourire) On s’est tapés deux semaines de Crossfit, ça a été assez intense mais le groupe l’a bien vécu. On a vraiment un groupe où personne ne triche et ça fait qu’on a tout de même vécu deux belles semaines. On a aussi fait un super stage. Ce stage on ne l’avait pas fait durant l’été mais comme le coach et le club étaient heureux de voir notre implication, et ils ont eu envie de participer en faisant ce stage de cohésion où tout le monde s’est régalé. 

"Une belle finale Istres-Dunkerque en finale de la Coupe de la Ligue !"

Est-ce plus facile à vivre lorsque l’on est premiers du classement ?
Ca fait toujours plaisir c’est sûr. On a commencé nos petites réunions et c’est toujours bien d’avoir un objectif qui se dessine. En première partie de saison, on doit qu’on aimerait accrocher la première place ou les playoffs, là l’objectif s’est vraiment dessiné. On veut vraiment garder cette première place. C’était notre objectif depuis le début mais en début de saison c’est plus dur d’avoir la certitude de pouvoir y arriver. Là on s’est donné les moyens de croire en cet objectif. On ne se cache plus. Il y a des équipes plus belles sur le papier, mais je pense qu’on a vraiment une belle équipe au premier sens du terme. Si tout le monde est au rendez-vous, on sait qu’on peut le faire. 

Est-ce quelque-chose que tu as ressenti sur le mois de janvier ?
C’est ce qu’on se disait en en parlant entre nous. Les coaches aussi sont satisfaits de ces semaines de prépa. Personne n’a triché et on sent que le groupe a vraiment envie d’évoluer. On a un groupe où tout le monde a sa place, où tout le monde aura son rôle à jouer. A nous de continuer dans le bon sens en démarrant de la bonne manière la deuxième partie de saison. 

Un mot sur le tirage au sort de la Coupe de la Ligue by Lidl. Vous allez affronter Toulouse en demi-finales…
On est content d’affronter Toulouse. On aura une belle finale Istres-Dunkerque, c’est parfait  ! (rires). Plus sérieusement, ce Final4 on est allé le chercher. Ca fait quand même trois tours que l’on bat des équipes de Lidl Starligue (Nîmes, Chambéry et Aix), donc maintenant c’est notre petit plus de la saison. Ca reste secondaire par rapport à l’objectif de montée, mais le jour où l’on sera à Metz, on jouera à fond. 

Benoît Conta

Crédit photos: Billère et Istres Handball 

PROLIGUE
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques, commerciaux et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies