close


Ibrahima Diaw tire sa révérence

21 déc.
Divers
Ce vendredi soir face à Vernon, Ibrahima Diaw a tiré sa révérence. A 39 ans et dimuné par une blessure au pied, le défenseur a préféré s’arrêter pour permettre à Saran de s’étoffer.

Passé par Paris et Istres, Ibrahima Diaw, champion de France en 2013, aura joué près de 16 ans au niveau professionnel. Davantage utilisé en défense lors de la deuxième moitié de sa carrière, le joueur de 39 ans était arrivé à Saran lors de la saison 2016-2017, mais une blessure au talon d’Achille ne lui a jamais permis d’être totalement opérationnel, comme il l’a confié à la République du Centre : « Physiquement, je ne suis pas au top, pas à 100 %. Pour moi, ce n’est pas aider l’équipe que de rester ainsi. Je me dis qu’à mon âge, […] cela ne sert à rien de s’entêter. La douleur se situe toujours au niveau de mon tendon d’Achille qui s’est rompu en 2016. »

Ibrahima Diaw, sous les couleurs du Paris Handball, ici face à Thierry Omeyer

Ibrahima Diaw dit ainsi adieu au handball professionnel et débute une nouvelle aventure, celle de la reconversion : « Je compte rester dans le coin. Je vais couper un peu avec Saran, parce que je vais suivre une formation. Je vais avoir beaucoup de travail, mais je serai dans le coin ». Pour Saran, ce départ entrainera certainement l’arrivée d’un remplaçant pour combler le vide laissé par son désormais ex-capitaine.

Crédit photo S.Pillaud

PROLIGUE
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques, commerciaux et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies