close


La parole est aux stats (1/2)

26 déc.
Divers
A mi-parcours, le moment est venu de faire un bilan de la phase aller de Proligue au travers des statistiques. Voici la première partie de ce tour d’horizon chiffré.

Chartres - 1er (11 victoires / 1 nul / 1 défaite)

La meilleure attaque

Leader à la trêve, le C'Chartres Métropole est également en tête du Top attaque avec un total de 395 buts, soit une moyenne de 30.38 réalisations par match. Le C’CMHB, notamment grâce à Sergiy Onufriyenko (77 buts), meilleur buteur dans le jeu, devance Saran (30.08) et Strasbourg (29.31).

Nancy - 2ème (10 victoires / 1 nul / 2 défaites)

Le meilleur gardien

Pour réaliser une phase aller de très grande qualité, Nancy s'est appuyé sur sa solidité. Les Lorrains sont actuellement la deuxième défense du championnat avec 334 buts encaissés. Une performance due en grande partie à leur gardien Obrad Ivezic. Le Serbe est l’actuel meilleur portier de Proligue avec 175 arrêts (38% d’arrêts).

Créteil - 3ème (8 victoires / 3 nuls / 2 défaites)

La meilleure défense

Invaincus à domicile avec 7 victoires en autant de matches, les Cristoliens ont réalisé une phase aller prometteuse. Créteil a pu signer de bons résultats notamment grâce à sa défense. Avec 333 buts encaissés, l’actuel troisième du championnat a été l’équipe la plus solide lors de cette phase aller.

Saran - 4ème (9 victoires / 1 nul / 3 défaites)

Le plus grand nombre de jets de 7m

Comme en témoigne son nombre de jets de 7m obtenus (77), l'ex-pensionnaire de Lidl Starligue pousse ses adversaires à la faute. Une force lorsque le tireur maison se nomme Matthieu Drouhin. L'exercice réussi au meilleur buteur de Proligue (106 buts dt 59 pen). Avec 65 jets de 7m inscrits, Saran devance largement Massy (45) et Dijon (42).

Limoges - 5ème (8 victoires / 1 nul / 4 défaites)

La plus grande affluence

Actuellement cinquièmes, les Limougeauds ont fini en beauté la phase aller du championnat. En créant l'événement au Zénith de Limoges, le LH87 a signé un record d'affluence en Proligue avec 4 260 spectateurs. Une deuxième édition après celle de 2017 qui symbolise le travail de développement et qui illustre les possibilités qu'offre l'association entre handball et spectacle.

Dijon - 6ème (7 victoires / 2 nuls / 4 défaites)

L’équipe la plus sanctionnée

Entre avertissements, exclusions temporaires et disqualifications directes, Dijon a été l’équipe la plus sanctionnée lors de cette phase aller avec un total de 95, dont 30 avertissements et 65 exclusions. Un chiffre qui illustre la rugosité du sixième de Proligue, talonné dans ce classement par Grenoble et Nancy (94).

Massy - 7ème (6 victoires / 2 nuls / 5 défaites)

L’équipe la moins sanctionnée

A l’inverse, Massy est l’équipe qui a connu le moins de sanctions au cours de la première moitié de la saison. Les Essonniens ont commis moins d’erreurs dans ce secteur. Avec un total de 73, dont 33 avertissements et 39 exclusions, Massy devance Limoges (76) et Saran (78).

Rendez-vous très prochainement pour le second épisode de ce tour d'horizon chiffré.

PROLIGUE
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques, commerciaux et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies