close


Paris et Montpellier un peu courts

20 oct.
Résumé match
Paris et Montpellier se sont inclinés sans démériter, ce samedi face à Barcelone et Kiel, dans le cadre de la 5e journée de la Ligue des champions.

Paris et Montpellier n'auront pas démérité, ce samedi, dans le cadre de la 5e journée de la Ligue des champions. En voyage du côté de Barcelone avec un effectif restreint et une base arrière dégarnie par les absences de Mikkel Hansen, Sander Sagosen et Kim Ekdahl du Rietz, le PSG s'est incliné de quatre buts (36-32). "On a eu des hauts et des bas. Ils ont bien vu qu’on avait un manque de rotation et ils ont joué sur un tempo élevé. Mais je pense qu’on a su répondre présent, et on n’a rien lâché", estime Luka Karabatic, sur le site du club, alors que son équipe, qui laisse le fauteuil de leader au Barça, pourra tenter de rattraper ce goal-average particulier au retour. 

De son côté, Montpellier a livré une belle bataille face à Kiel, pour finalement échouer à trois longueurs (30-33). Avec 8 buts, Hugo Descat a pleinement apporté à son équipe, alors que Kevin Bonnefoi a signé une belle entrée dans le but (11 arrêts). "Ma réaction est celle de frustration par rapport à la prestation. On a été par moments conquérants et par moments en dedans. On est capables de hisser le niveau vers d'excellentes choses et des fois insuffisantes. Il faut que l'on travaille sur la régularité et sur l'efficacité maximale à tous les niveaux", juge pour sa part Patrice Canayer, sur le site du club. Au classement, le MHB est troisième, à hauteur de Veszprem et le Vardar. 

Autrescompétitions