close


Les Bleus trébuchent d'entrée

10 janv.
Un oeil sur l'Euro 2020
L’équipe de France s’est pris les pieds dans le tapis face au Portugal, vendredi, pour son entrée en lice dans l’Euro 2020.

L’équipe de France a entamé l’Euro 2020 par le mauvais bout, ce vendredi, en rendant les armes face au Portugal (25-28). Menés à la pause (11-12, 30e), les partenaires de Nikola Karabatic (4 buts) n’ont jamais réussi à prendre la mesure de Portugais parfaitement en place, et dominateurs sur le plan tactique. Avec 3 buts sur 3 tentatives, le Tremblaysien Pedro Portela s’est montré impeccable sur son aile droite. Désormais dos au mur, les Bleus devront s’imposer face à la Norvège, dimanche à 18h15, pour continuer à croire à la qualification pour le tour suivant.

Mais la tâche ne s’annonce pas simple puisque devant leur public, les Norvégiens ont démarré leur compétition par le bon bout, en dominant la Bosnie (32-26). Avec 12 buts, le Parisien Sander Sagosen a d’ores et déjà montré toute sa puissance. Dans le camp d’en face, le Nantais Senjamin Buric (2 buts) et le Chartrain Nebosja Grahovac (3 arrêts à 30%) n’ont rien pu faire.

Au sein du groupe B, la Macédoine a dominé sur le fil l’Ukraine (26-25). Un succès qui doit une nouvelle fois beaucoup au bras gauche du Nantais Kiril Lazarov, auteur de 8 buts, dont le dernier, au buzzer, pour offrir la victoire. Un peu plus tôt, l’Autriche, autre hôte de cet Euro, a dominé la République tchèque (29-32). Enfin, dans le groupe F, la Slovénie du duo Darko Cingesar (2 buts) et Rok Ovnicek a pris le meilleur sur la Pologne de Kamil Syprzak (26-23), tandis que la Suède de Kim Ekdahl du Rietz (6 buts) n’a fait qu’une bouchée de la Suisse de Nikola Portner (34-21).

Crédit photo: Stéphane Pillaud

Autrescompétitions