close


Premier tour de la Coupe de la Ligue, la présentation du mercredi

01 oct.
Divers

Ce mercredi se dérouleront les cinq premiers matches comptant pour le premier tour de la Coupe de la Ligue, le sixième ayant lieu jeudi. Toutes les équipes de D1, à l’exception de Paris et Dunkerque, en lice en Ligue des Champions, seront concernées. La Coupe de la Ligue excite les passions car en 4 victoires, c’est un titre et une place européenne qui sont au bout !

 

Mercredi

Chambéry – Aix à 20h

Rassérénés après leur victoire face à Dijon ce samedi à la maison lors de l’Episode 3 qui les a relancés en milieu de tableau, les Chambériens veulent poursuivre sur leur lancée en disposant d’Aix, l’ex promu. Victorieux du premier titre de la saison avec le Trophée des Champions, les hommes de Mario Cavalli (en photo avec Kévynn Nyokas) se verraient ainsi bien imiter les Dunkerquois qui avaient connu un tel parcours lors de l’exercice 2012-2013. Pour cela il faudra composer avec ce premier obstacle de choix que sont les Provençaux. Car les hommes de Jérémy Roussel débarqueront avec le plein de confiance et sans complexe au Phare. Ils viennent de compiler deux victoires de rang et s’appuient sur un jeu compact autour d’une grosse défense et d’ailiers rapides. A Chambéry, on connaît ce genre de pratique et on a aussi de gros scoreurs sur attaques placées. Cela se jouera sur des détails.

 

Saint-Raphaël – Nîmes à 20h

Bis repetita. On prend les mêmes et on recommence. Après avoir reçu et battu les Nîmois lors de l’Episode 1 de la saison (35-33), les Raphaëlois voudront doubler la mise face à des adversaires qui leur avaient bien réussi. Mais en une poignée de semaines, les choses ont changé. Les Crocos, promus ambitieux et joueurs, ont pris leur premier point face à Tremblay (nul à 27-27) dans un match acharné le week-end dernier. Et ont donc de bonnes pistes de travail pour faire mieux en terres varoises. Et dans ce match unique, de coupe, les partenaires du capitaine et leader Damien Scaccianoce sont capables de faire un coup. Ils n’ont rien à perdre. La pression est en effet sur les épaules des locaux que l’on voit tailler pour cette compétition mais sortent d’une défaite. Il faudra un bien meilleur rendement qu’à Aix pour y parvenir car Nîmes joue bien, en mouvement et ne lâche jamais.

 

Sélestat – Tremblay à 20h

Avant de se retrouver ce week-end en championnat, Sélestat et Tremblay vont s‘offrir 60 premières minutes de valse dans ce premier tour de la Coupe de la Ligue. Mais il n’y aura pas pour autant d’hésitations à avoir dans cette partie sans lendemain. Ici pas de points à prendre ou perdre, juste un tour à passer. Et comme les premiers feux de la saison sont pour le moment ternes, il faudra remettre de la gaîté dans le jeu pour réussir à s’imposer. Et ce seront deux collectifs opposés qui se livreront bataille. Le SAHB n’a pas changé cet été tandis que le TFHB a beaucoup évolué. La stabilité alsacienne s’opposera donc au très potentiel à façonner francilien. Les hommes clefs ? Chez les visiteurs, Drouhin, Bosquet, Gajic et Salou devront être déterminants tandis que pour les hôtes Podsiadlo, Beauregard, François-Marie et Pesic devraient peser.

 

Montpellier – Dijon à 20h30

Là encore, entre le MAHB et le DBHB, il s’agit de retrouvailles. Car lors de notre Episode 2, les Héraultais étaient venus s’imposer sur le parquet des Bourguignons (22-26). Mais non sans mal puisque les promus avaient opposé de sérieux arguments aux ex-champions de France. Et cette fois-ci, hors de leurs bases, avec juste l’envie de bien faire et pourquoi pas de créer l’exploit les partenaires d’Istvan Redei tenteront d’aller encore plus loin face à ceux de William Accambray. Ce dernier, homme fort des hôtes du soir, connaît la difficulté des matches couperets et sera à n’en pas douter un guide indéfectible. Cette Coupe de la Ligue, les locaux peuvent clairement y prétendre et la veulent. S’incliner face à un promu serait un sacré coup d’arrêt dans un début de saison impeccable en championnat (3 victoires en 3 sorties).

 

Cesson-Rennes – Ivry à 20h45

Bien partis dans cette saison 2013-2014 avec un nul face à Chambéry puis une victoire contre Nîmes, les Bretons se sont logiquement inclinés la semaine dernière face à Paris (2 !-41). Et ont donc le moral au beau fixe au moment d’accueillir une équipe d’Ivry qui, elle, a manqué de réussite jusque là. Battus 2 fois d’un but après des entames de matches très moyennes et des retours héroïques, les hommes de Pascal Léandri ont besoin d’un bon bol d’air pur pour lancer leur saison. Ils ont donc fait de ce déplacement un objectif clef. Ils veulent vite corriger ce qui n’a pas fonctionné ces derniers temps et approfondir les acquis, sans que la pression immédiate du résultat soit trop forte. Les locaux, eux, ne s’interdisent rien, surtout en évoluant à domicile. L’ex Rouge et Noir, ailier gauche maison et meilleur buteur de Cesson-Rennes (14 unités), Benoît Doré devrait encore faire des siennes. Chez les Val-de-Marnais, c’est l’axe défensif Bataille/Ruiz-Margaria qui pourrait être la clef.