EHF European League I 2/4 pour les français !

01 déc.
Résumé match
Ce mardi soir, les clubs français ont connu un bilan mitigé à l’occasion de la 5ème journée d’EHF European League !

Usam 24-22 Tatabanya

Nîmes ne s’est pas raté au Parnasse face aux hongrois de Tatabanya. Avec de nombreux joueurs du centre de formation tels que Joblon, Vincent et Derisbourg, les gardois sont parvenus à imposer leur rythme en première période (11-9, 30ème). Au retour des vestiaires, les deux formations se sont livrées de véritables empoignades et Tatabanya a même pris le dessus à son tour (19-21, 49ème). Mais grâce à 4 buts consécutifs de Mathieu Salou, l’USAM s’est imposé. Les 10 buts de Sanad auront fait le plus grand bien aux nîmois.

 

Toulouse 34-20 Presov

Le Fenix Toulouse n’a fait qu’une bouchée de Presov. En menant clairement d’entrée de jeu (5-1, 10ème), Edouard Kempf et ses partenaires se sont rendus la tâche plus facile. Devant largement à la pause (18-9, 30ème), Toulouse a fait tourner en seconde période et des jeunes joueurs du centre de formation comme Téo Jarry ont pu performer avec les pros. Le Fenix décroche sa seconde victoire de la saison en EHF et fait le plein de confiance avant de se rendre mardi prochain à Presov, en Slovaquie.

 

GOG 29-29 Nantes

Nantes a calé ce mardi soir au Danemark sur le terrain de Gudme. Mené à la pause de 2 buts (16-14, 30ème), Nantes avait réussi à faire le plus dur en passant devant son adversaire au retour des vestiaires (20-24, 45ème). Mais les danois n’ont rien lâché et sont revenus en fin de match. Les 6 réalisations de Briet n’auront pas suffi aux nantais. Le H peut remercier son gardien de but, Mickael Robin, auteur d’un arrêt décisif dans les ultimes secondes. Kiril Lazarov de son côté avait inscrit le 29ème but, quelques secondes plus tôt, synonyme de match nul.

 

 

Savehof 33-31 PAUC

Aix-en-Provence n’y arrive toujours pas. Et pourtant, les joueurs de Thierry Anti ont encore tout donné sur le terrain de Savehof. Le PAUC s’est incliné en Suède après avoir été mené pendant la totalité de la rencontre. Derrière de 4 buts à la pause (18-14), Aix était pourtant parvenu à revenir à 27-26 (48ème) après une réalisation de Loesch. Mais les suédois ont creusé à nouveau l’écart dans la foulée et se sont finalement imposés de deux longueurs, 33-31.

 

 

Mickaël Nassieu

Tous les résultats de la soirée