close


Baromètre de la Lidl Starligue - Places 10 à 14

14 janv.
Divers
Trêve internationale oblige, on fait le tour des clubs de Lidl Starligue à mi-parcours de cette saison 2018/2019.

10 - Toulouse - 8 points ⛅️

Un redressement salvateur. Après un démarrage de saison catastrophique avec une série de dix matches sans victoire, dont deux matches nuls, Toulouse a su relever la tête sur les trois dernières journées, face à trois équipes jouant pour le maintien, Ivry, Istres puis Pontault-Combault. Avec 8 points au compteur, le Fenix s’est du coup un peu éloigné des deux derniers rangs, mais devrait chercher à montrer un meilleur visage sur la phase retour, afin d’éviter les frayeurs et retrouver un niveau de performance plus en phase avec les ambitions de début de saison. 

Le programme de la reprise: à Tremblay, Paris, Cesson-Rennes

11 - Cesson-Rennes - 7 points ⛅️

Avec 7 points au compteur après 13 journées, Cesson-Rennes navigue pour le moment à bonne distance de la zone rouge. La recette ? S’imposer face aux concurrents directs: Ivry, Pontault-Combault et Istres, avec en bonus un match nul en plus face à Toulouse. Bien aidés par la force de frappe de Jean-Jacques Acquevillo, arrivé de Saran durant l'été, la troupe de Christian Gaudin devra continuer sur ce rythme en deuxième partie de saison, et devrait pouvoir compter pour cela sur le renfort d’un joker, en la personne du Hongrois venu de Nantes, Rudolf Faluvegi. 

Le programme de la reprise: à Ivry, Nîmes, à Toulouse

12 - Ivry - 5 points ☔️

Avec cinq points au compteur à la mi-saison, Ivry réalise un démarrage moyen, avec seulement un match nul (Tremblay) et deux victoires, acquises à domicile face aux deux promus (Istres et Pontault-Combault). Des promus à qui les Ivryens, parfois plombés par les blessures sur ce début d'exercice, rendront visite en deuxième partie de saison. Avec un seul point d’avance sur la ligne rouge, les hommes de Sébastien Quintallet savent qu’ils devront dans tous les cas faire mieux pour espérer se sauver. Reste cette belle éclaircie, et cette qualification pour le Final4 de la Coupe de la Ligue, programmé les 16 et 17 mars prochains, au Mans. 

Le programme de la reprise: Cesson-Rennes, à Pontault-Combault, à Nantes

13 - Pontault-Combault - 4 points ☔️

Dans la position du condamné avec ce statut de promu passé par les playoffs, Pontault-Combault est loin d’être résigné à la mi-saison. Après avoir subi 7 défaites de suite pour démarrer la saison, le club francilien a su trouver la bonne formule pour monter en puissance et s’offrir deux succès à domicile face à Istres et Dunkerque. Pas loin de prendre un ou deux points à Tremblay, la troupe de Cherif Hamani n’est donc qu’à une petite longueur de la ligne de flottaison. Renforcés par l’arrivée d’Hamaza Kablouti sur la base arrière durant l’hiver, les Pontellois sont loin d’avoir dit leur dernier mot. 

Le programme de la reprise: Aix, Ivry, à Chambéry

14 - Istres - 2 points ⛈️

Istres n’arrivait pas si lancé. Champions de Proligue, les Provençaux avaient tout de même eu du mal à finir la saison dernière, notamment après le Final4 de la Coupe de la Ligue. Un manque de forme qui a perduré après l’été, et a empêché les hommes de Gilles Derot de montrer le visage chatoyant montré un an plus tôt. Plombés par des cadres en méforme, les Istréens n’auront finalement réussi à prendre que deux points en 13 matches, deux matches nuls décrochés face à Dunkerque et Tremblay. Le retour au club de Théo Derot durant l’hiver sera-t-il suffisant pour relancer la lanterne rouge ? 

Le programme de la reprise: Montpellier, à Nantes, Aix

LIDLSTARLIGUE