close


Baromètre de la Lidl Starligue - Le Top 5

18 janv.
Divers
Suite et fin de notre baromètre à mi-saison, avec le Top 5 d'un classement dominé par Paris.

1 - Paris - 25 points ☀️

Une première moitié de championnat parfaite, ou presque. Champion en titre après un retour inespéré sur la deuxième partie de saison l’an passé, Paris aborde cette fois les 13 dernières journées dans la position du chassé. En ne lâchant qu’un petit point, à Nîmes, les Parisiens ont glané 25 points sur 26 possibles. Un début de saison canon marqué par deux gros coups signés à l’extérieur, à Montpellier (24-32), puis à Nantes, au buzzer, pour la dernière journée (29-30). Des résultats obtenus en partie sans Nikola Karabatic, blessé depuis le mois d’octobre. Il sera bien difficile d’empêcher les Parisiens de glaner un 5e titre de rang… 

Le programme de la reprise: Dunkerque, à Toulouse, à Tremblay

2 - Nantes - 22 points ⛅️

Pour Nantes, glaner le titre de Lidl Starligue est un objectif annoncé cette saison. Après avoir raté son entame la saison passée, les hommes de Thierry Anti avaient donc à coeur de ne pas se retrouver largués à mi-saison. Une mission en partie réussie, avec une belle victoire face à Montpellier notamment (31-28), mais deux revers à domicile concédés face à Chambéry (29-33) et Paris, à la dernière seconde (29-30). Résultat, le « H » est à trois longueurs de la machine parisienne, et devra réaliser un parcours sans faute en 2019 pour espérer revenir sur les Franciliens.

Le programme de la reprise: à Chambéry, Istres, Ivry

3 - Montpellier - 21 points ⛅️

Dépassé dans la dernière ligne droite la saison dernière après une première partie quasi-parfaite, Montpellier a souffert tout au long de cette première partie d’exercice. Alors que Fredric Pettersson n’a pas réussi à faire oublier Ludovic Fabregas, le MHB, catastrophique sur le front européen, a tout de même réussi à sauver les meubles sur le plan national, avec des défaites face à Nantes (31-28) et Paris (24-32), et un point lâché à Tremblay (24-24). Un moindre mal pour les hommes de Patrice Canayer, qui finissent à la 3e place, à quatre longueurs de Paris, et un point de Nantes, son dauphin. Alors que de nombreux départs sont annoncés, charge aux Héraultais de bien terminer cette saison. 

Le programme de la reprise: à Istres, Chambéry, à Saint-Raphaël

4 - Chambéry - 21 points ☀️

La saison du renouveau. Arrivé durant l’été, Erick Mathé a transformé Chambéry. Avec un début de saison canon et une incroyable série de 10 matches sans défaite, dont neuf victoires, les Savoyards ont longtemps trôné en tête du classement, au grand plaisir du Phare, tout heureux de retrouver une équipe performante. Les deux revers, concédés face à Montpellier (22-29) et Paris (26-22), ne ternissent pas un bilan franchement positif pour une équipe qui ne pensait sans doute pas jouer une qualification européenne sur cette deuxième partie d’exercice. Avec le même nombre de points que le MHB, troisième, les coéquipiers de Yann Genty savent qu’ils en ont désormais les moyens. 

Le programme de la reprise: Nantes, à Montpellier, Pontault-Combault

5 - Nîmes - 19 points ⛅️

En allant s’imposer dès la première journée du côté de Saint-Raphaël (25-26), Nîmes a tout de suite annoncé la couleur. Comme la saison passée, l’Usam allait tout casser sur la première moitié de saison. Impression confirmée lors du choc face à Paris, puisque c’est au Parnasse que les Parisiens ont lâché leur seul point de cette demi-saison (28-28). Reste tout de même ces trois défaites face aux concurrents directs: Chambéry (27-32), Nantes (25-30) et Montpellier (33-27). Résultat, avec 19 points, les hommes de Franck Maurice restent un peu en retrait au sein du Top 5, mais disposent d’un matelas de 5 unités d’avance sur Saint-Raphaël, le 6e. Charge à Julien Rebichon et ses coéquipiers de ne pas la dilapider en deuxième partie de saison, comme ils ont pu le faire ces dernières années… 

Le programme de la reprise: Saint-Raphaël, à Cesson-Rennes, Dunkerque

LIDLSTARLIGUE