close


Un au revoir pour Cesson-Rennes, un adieu pour Titi !

06 juin
Résumé match
Battu à Paris pour la dernière de Thierry Omeyer, Cesson-Rennes évoluera officiellement en Proligue la saison prochaine. Nantes a de son côté assuré sa 4e place.

Cesson-Rennes n’a rien pu faire. Contraint de prendre au moins un point à Paris, ce jeudi lors de la 26e et dernière journée de Lidl Starligue, le club breton s’est logiquement incliné (29-20), et évoluera donc en Proligue, la saison prochaine. Malgré les 5 buts d'Allan Villeminot, les Bretons ne sont pas parvenus à gâcher la fête des Parisiens, qui ont soulevé leur 6e titre de champion, tout en offrant la meilleure des sorties à Thierry Omeyer. Le légendaire gardien de but a lui sans surprise réussi son ultime récital, avec un match plein, ponctué de 15 arrêts, à 44%, et même d'un but !

"J’ai un peu de mal à réaliser, a soufflé le portier, au micro de beIN SPORTS. Je n’arrive pas à trouver les mots pour dire merci. L’accueil que j’ai eu aujourd’hui, toute l’ambiance de cette soirée, c'était énorme. Ma famille et mes amis étaient là ce soir, je suis juste heureux. Merci à tous. Mais je ne suis pas triste, c’est une décision mûrement réfléchie. J’ai juste envie de profiter de ces moments."

Les autres rencontres

La défaite de Cesson-Rennes à Paris aura permis à Ivry, battu à Istres (35-30) de sauver sa tête. Côté provençal, on notera les 8 buts de Nicolas Boschi et les adieux de Théo Derot. Contraint de s’imposer à Dunkerque pour conserver sa 4e place, Nantes a de son côté rempli sa mission (25-28), en comptant notamment sur les 14 arrêts (à 38%) d’un autre glorieux retraité, Arnaud Siffert. L’USDK, finaliste de la Coupe de France, conclut sa saison à la dixième place.

De son côté, Chambéry, troisième, a terminé sa belle saison en dominant Nîmes au buzzer (29-28), grâce notamment aux 9 buts de Quentin Minel. Dauphin de Paris au classement, Montpellier a lui aussi conclu cet exercice avec une victoire, face à Pontault-Combault (32-23), avec notamment 8 buts pour l’inévitable Melvyn Richardson. Enfin, Toulouse a terminé sa saison sur une bonne note, à la 8e place, grâce à sa victoire acquise aux dépens d’Aix (29-24), tandis que Tremblay, neuvième, s’est également imposé à domicile, face à Saint-Raphaël (33-32). 

Toutes les stats

LIDLSTARLIGUE