close


Tour des clubs - Dunkerque a une revanche à prendre

08 août
Tour de France

Après une saison décevante, conclue à la 10e place, Dunkerque espère faire mieux cette saison. Pour cela, il faudra se montrer plus efficace face à aux « petites » équipes.

La statistique fait mal, forcément. Pour la première fois depuis 1999/2000, Dunkerque a en effet conclu une saison dans la deuxième partie du classement, à la dixième place. "Terminer à cette place, tu ne peux qu’être déçu, souffle Kader Rahim. On a certes fait un beau parcours en Coupe de France, avec cette finale à Bercy (perdue face à Chambéry, ndlr), mais ça ne rattrape pas cette mauvaise saison." Une exercice raté qui s’explique par plusieurs facteurs, et notamment ce jeu offensif toujours aussi laborieux puisque l’USDK présente la 13e attaque du championnat, avec avec 24,58 buts inscrits par match.  

"Le problème, c’est que d’un côté, on est capable de faire de bons matches face aux gros, en ne perdant que d’un but à Nantes ou à Montpellier ou en battant Saint-Raphaël, mais de l’autre, on perd des points face à Pontault, Cesson ou Istres. Si tu fais le calcul, les 6-7 points qu’il nous manque pour lutter pour la 6e place européenne, ils sont là, regrette le polyvalent nordiste. Jouer contre les gros, c’est facile, tu es motivé à 1000%. Mais il faut l’être aussi contre les « petites équipes » car eux, en face, ils sont motivés pour prendre les points. On a été beaucoup trop inconstants."

"On veut apprendre de nos erreurs"

Une inconstance qui peut notamment s’expliquer par la jeunesse de l'effectif dirigé par Patrick Cazal, qui avait perdu Bastien Lamon ou Mickaël Grocaut lors de l’été précédent. "Et puis on a eu des joueurs qui découvraient le championnat comme Matic Suholeznik, Diego Pineiro ou Reinier Taboada", ajoute l’international algérien. Un effectif qui a cette fois conservé ses forces vives, en y ajoutant trois jeunes renforts: le pivot Gabriel Nyembo et les ailiers Steve Marie-Joseph et Jan Jurecic. "C’est bien, c’est dynamique, ça donne de la vie, sourit Rahim. Et le reste de l’effectif a pris de la bouteille."

Une équipe de l'USDK qui sera plus expériementée, mais surtout revancharde. "Je sens que tout le monde a envie de faire mieux. Tout le monde est arrivé en étant déjà affuté, ça montre la motivation des mecs. On a un vrai esprit de revanche par rapport à la saison passée et ça bosse vraiment bien, glisse l’ancien Nîmois. On connaît notre feuille de route. On veut apprendre de nos erreurs et apprendre à mieux gérer les matches contre les équipes de bas de tableau. Si on veut aller plus haut, les points sont d’abord là. Il nous faudra de la fierté et du caractère."

Pas question, dans ce cadre, de fixer des objectifs précis. "Pour le moment, on ne s’est pas fixé d’objectif chiffré. L’an passé, on a parlé de décrocher une place européenne, et ça a pu mettre une certaine forme de pression aux jeunes joueurs, conclut l’arrière dunkerquois. Pour le moment, on veut surtout faire mieux que la saison passée. On en reparlera à la trêve. Après, on est tous des compétiteurs, et on a forcément dans un coin de la tête d’à nouveau se mêler à la bataille européenne. Jouer une Coupe d’Europe, c’est un rêve. Mais on a du pain sur la planche pour y arriver…"

Benoît Conta

L'effectif

Gardien de but: Samir Ballahcene - Oleg Grams
Aile gauche: Baptiste Butto - Steve Marie-Joseph 
Arrière gauche: Haniel Langaro - Reinier Taboada - Dylan Garain
Demi-centre: Kornel Nagy - Kader Rahim
Arrière droit: Tom Pelayo
Aile droite: Florian Billant - Jan Jurecic
Pivot: Matic Suholeznik - Gabriel Nyembo - Diego Pineiro

LIDLSTARLIGUE