close


Nîmes s'offre le derby, Istres fait tomber Saint-Raphaël

11 sept.
Résumé match
Nîmes a signé un succès de prestige, ce mercredi face à Montpellier, dans le cadre de la 2e journée de Lidl Starligue. De son côté, Istres a signé la surprise à Saint-Raphaël.

La perf' du soir

Avec 19 arrêts à 46%, Rémi Desbonnet a livré un duel épique à son adversaire du soir, Marin Sego (16 arrêts à 40%), pour offrir la victoire à Nîmes, dans le derby, face à Montpellier (25-24). En tête à la pause (12-10, 30e), les Gardois ont vu les Héraultais reprendre les commandes (21-24, 55e), pour finalement s’appuyer sur leur gardien pour offrir un 4-0 à leur public, dont le dernier but, au buzzer, inscrit par Rémi Salou. Un succès au forceps pour les Nîmois, qui ont bien décidé de marquer leur territoire à domicile, à l’image de leur hyperactif portier. L'Usam, comme Paris, et en attendant le duel Aix-Chambéry, reste invaincu, au contraire du MHB, qui aura notamment perdu Mohamed Soussi et Jonas Truchanovicius dans la bataille. 

Le match du soir

C’était un duel déjà crucial dans l’optique du maintien. Promus cette saison en Lidl Starligue, Créteil et Chartres s’affrontaient ce mercredi, dans un remake de la dernière finale de Proligue. Et comme à Saint-Brieuc, c’est Chartres qui s’impose d’une longueur (26-27). Une victoire qui s’est dessinée en deuxième période, puisque dans le premier acte, ce sont bien les Cristoliens, emmenés par un Robin Molinié revanchard (7 buts au final), qui mènent la danse (15-8, 23e). Un matelas insuffisant, puisque les Chartrains d’un Kim Sonne-Hansen en chaleur (14 arrêts à 56%), ont réussi à grappiller leur retard (20-20, 48e), pour finalement s’imposer au finish, et empocher deux précieux points. A noter que du côté francilien, Etienne Mocquais, puis Mickaël Robin, ont été exclus de la rencontre. 

La stat' du soir

Alors qu’ils avaient dû patienter jusqu’à la 16e journée pour s’offrir leur premier succès la saison passée, les Istréens ont cette fois pris leurs deux premiers points dès la 2e journée, en signant un bel exploit du côté de Saint-Raphaël (29-33). Menés à la pause (16-15, 30e), les partenaires de Mehdi Harbaoui (15 arrêts à 34%) ont complètement renversé la vapeur dans le deuxième acte (20-24, 44e), et ce malgré les 11 buts de Raphaël Caucheteux. Une victoire surprise pour les hommes de Gilles Derot, qui tenteront de confirmer face à Tremblay, la semaine prochaine. De leur côté, les Varois enchaînent un deuxième revers de rang, avant un déplacement périlleux du côté de Nantes, jeudi prochain. 

Les autres rencontres

Face à une équipe de Nantes décimée par les blessures, qui aura perdu au passage Olivier Nyokas, touché aux adducteurs, Paris s’est imposé sans trembler (32-29). Avec 9 buts, l’inévitable Mikkel Hansen aura été l’un des principaux artisans de ce succès. De son côté, Dunkerque a décroché son premier succès de la saison, face à Ivry (26-22). Avec 6 buts, la recrue Jan Jurecic aura permis à l’USDK de mener tout au long de la rencontre. Enfin, Tremblay a de son côté infligé une sévère défaite à Toulouse (31-22). Un cavalier seul pour les Franciliens, qui auront notamment profité des 8 réalisations de Luka Sebetic, et des 16 arrêts à 42% de Patrice Annonay. 

Toutes les stats

LIDLSTARLIGUE