close


Montpellier s'offre le Classico, Créteil fait tomber Nîmes !

18 sept.
Résumé match
Montpellier a remporté un Classico à haute intensité, ce mercredi face à Chambéry, dans le cadre de la 3e journée de Lidl Starligue. La surprise est venue de Nîmes, où Créteil s'est imposé avec la manière.

Le match du soir

Montpellier a remporté un Classico d’une intensité folle, ce mercredi face à Chambéry, dans le cadre de la 3e journée de Lidl Starligue (28-27). Après un départ canon (3-0, 5e), les Héraultais ont vu les Savoyards revenir dans le match (11-14, 26e), avant de signer une fin de période canon (15-14, 30e), marquée par l’expulsion logique de Yann Genty, auteur d’une sortie ratée (28e). Si le MHB entame le mieux le deuxième acte (25-21, 48e), les coéquipiers de Fahrudin Melic (6 buts) parviennent à reprendre le dessus (26-27, 55e). Mais le money-time s’offre finalement aux Montpelliérains, suite à une ultime réalisation de Yanis Lenne, sa cinquième de la rencontre. Au final, Montpellier revient dans le wagon de tête, tandis que les Chambériens, une victoire au compteur cette saison, joueront gros face à Nîmes, la semaine prochaine… 

La (double) perf' du soir

Avec 10 et 9 buts, le duo Boïba Sissoko-Robin Molinié a mis à genoux Nîmes, pour offrir à Créteil la première victoire de la saison (29-35). Une performance XXL pour les Franciliens, qui ont fait la différence dans le deuxième acte. En retard à la pause (15-14, 30e), les hommes de Pierre Montorier ont en effet profité de la performance de leur duo, auteur de 19 buts, mais aussi de leur défense, qui a mis au supplice une attaque gardoise aux abois. Une semaine après sa défaite concédée face à Chartres, le promu cristolien s’offre un succès de prestige, et se lance de la meilleure des manières dans la course au maintien. De son côté, après son succès dans le derby face à Montpellier, l’Usam va devoir se remettre la tête à l’endroit, lors de la J4, du côté de Chambéry…

Crédit: Kevin Domas

La stat' du soir

A l’heure d’affronter Nantes, ce jeudi pour la dernière rencontre de la deuxième journée, Saint-Raphaël est la seule équipe à ne compter aucun point au compteur. En effet, en plus de Créteil, auteur de son exploit à Nîmes, Ivry a décroché son premier point face à Aix (23-23). Un match nul au goût amer pour les coéquipiers de Benjamin Bataille (6 buts), qui auront mené les débats durant la majeure partie de la rencontre (12-7, 30e). Le Pauc d’un Gabriel Loesch efficace (7 buts) aura toutefois réussi à revenir dans le match (19-19, 46e), pour même obtenir la dernier ballon du match, un tir finalement contré de Nicolas Claire. Au final, les Ivryens mettent fin à une série de 10 défaites de suite, tandis que le Pauc est désormais seul deuxième, à un point de Paris, le leader.

Les autres rencontres

Crédit: Guillaume Boitiaux

Paris est en effet seul leader, après sa troisième victoire en autant de rencontres, décrochée du côté de Chartres (30-36). Un succès sans frémir pour les Parisiens, qui ont notamment profité des 8 buts de Nedim Remili. De son côté, Istres a confirmé son bon début de saison en s’imposant face à Tremblay (24-23). Malgré un démarrage raté (3-8, 14e), les Provençaux n’ont jamais rien lâché, à l’image du duo de gauchers Andréa Guillaume-Rasmus Nielsen (5 buts chacun). Enfin, Toulouse a empoché un précieux succès face à un concurrent direct, Dunkerque (31-28). Après une première période accrochée (14-14, 30e), le Fenix a pu compter sur un excellent Nemanja Ilic (9 buts) pour s’imposer sur la fin, et basculer du bon côté du classement. 

Toutes les stats

Crédit photo couv': EHF

LIDLSTARLIGUE