close


Chartres et Créteil accrochent Dunkerque et Chambéry

06 nov.
Résumé match
La 8e journée de Lidl Starligue a commencé avec de gros combats, à l'image des matches nuls entre Dunkerque et Chartres et entre Créteil et Chambéry.

Le match du soir

Hors-sujet juste avant la trêve face à Nîmes (16-25), Dunkerque devait une revanche à son public, ce mercredi, face à Chartres. Au final, l’USDK, qui devait composer sans son coach, Patrick Cazal, n’aura pu faire mieux qu’un match nul (24-24), plombée par une attaque encore trop balbutiante. En effet, malgré les neuf buts de Kornel Nagy, et en l’absence d’Haniel Langaro, vite blessé, les Dunkerquois ont trop buté sur un Nebosja Grahovac précieux dans le but (13 arrêts au final), à l’image de cette parade en contre-attaque, face à Florian Billant, à 24-22 (58e). Au classement, les Nordistes sont septièmes, à hauteur d’Ivry et Istres. De leur côté, les Chartrains ont pu compter sur les six réalisations de Morten Vium, et restent une longueur au-dessus de la zone rouge. 

La perf' du soir

Auteur de huit buts, Boïba Sissoko a offert un précieux point à Créteil, face à Chambéry (25-25). Une performance de choix pour le polyvalent cristolien, qui aura notamment inscrit le penalty de l’égalisation, à trente secondes du coup de sifflet final. Avant cela, les Franciliens ont sorti une belle première période (12-12, 30e), avant de courir après le score durant tout le deuxième acte (19-22, 46e); sans toutefois baisser les bras. Au classement, les hommes de Pierre Montorier restent derniers, mais ne comptent que deux points de retard sur Chartres, le premier non-relégable. Les Savoyards, qui ne parviennent pas à gagner à l’extérieur sont dixièmes, et ne parviennent pas à revenir sur le peloton de tête. 

La stat' du soir

En position de relégable depuis la 3e journée, Saint-Raphaël est enfin sorti de la zone rouge en dominant au forceps Tremblay (29-26). Le début de rencontre est pourtant complètement à l’avantage des Franciliens (6-11, 14e), qui mènent encore à la pause (14-17, 30e). Il faut toute la détermination de Raphaël Caucheteux (11 buts au final) pour permettre aux Varois de revenir dans le match (21-21, 45e), pour finalement s’imposer dans le money-time, en profitant également des 15 arrêts, à 38%, de Mihai Popescu. Au classement, le SRVHB est désormais 11e, tandis que les coéquipiers de Luka Sebetic (4 buts) plongent dans la zone de relégation.

Les autres rencontres

Battu la saison passée à domicile, Montpellier a pris sa revanche sur Ivry (27-24). Dans la foulée des 8 buts d’Hugo Descat, les Héraultais prennent provisoirement seuls la deuxième place du classement, tandis que les Ivryens glissent dans la deuxième partie. En profitant notamment des 9 buts de Nemanja Ilic, Toulouse a de son côté dominé Istres (28-25). Après une grosse entame (8-4, 16e), le Fenix a ensuite géré cet avantage jusqu’au coup de sifflet final, pour provisoirement prendre place sur le podium. De leur côté, les Istréens sont huitièmes. 

Le classement

Toutes les stats

LIDLSTARLIGUE