close


Chambéry chute à nouveau, Saint-Raphaël enchaîne

13 nov.
Résumé match
Les débuts de la 9e journée de Lidl Starligue ont été marqués par la nouvelle défaite de Chambéry, cette fois face à Toulouse, la cinquième de la saison. De son côté, Saint-Raphaël a enchaîné à Chartres, tandis que Dunkerque s'est relancé à Istres.

La stat' du soir

Troisième la saison passée, Chambéry avait concédé 5 défaites en 26 journées. Un total que les Chambériens ont désormais atteint, au soir de la 9e journée, après un nouveau revers concédé à domicile, cette fois face à Toulouse (24-25). Une crise de résultat implacable pour les hommes d’Erick Mathé, qui ont souffert offensivement face à des Toulousains accrocheurs dès le premier acte (14-14, 30e), et qui ont ensuite su outrepasser la montée en chaleur de Julien Meyer (9 arrêts à 45%), pour s’imposer au finish, dans le sillage des 5 buts de Nemanja Ilic. Au classement, le Fenix garde le contact avec le peloton des poursuivants, tandis que les Savoyards restent dixièmes, à six longueurs de leur adversaire du soir. 

Le match du soir

Saint-Raphaël a enchaîné une troisième victoire de suite du côté de Chartres (29-33). Un succès que les Varois sont allés chercher d’entrée de jeu (7-12, 16e), avec un avantage de six buts à la pause (14-20). Un matelas que les partenaires d’Alexander Lynggaard (8 buts au final) vont un temps conserver, avant de se faire peur en toute fin de match (28-30, 56e), après un rush désespéré des locaux. Au final, les hommes de Rares Fortuneanu profitent de cette victoire pour s’approcher de la première partie du classement, avec désormais eux longueurs de retard sur Dunkerque, le 7e. Malgré la performance XXL de Morten Vium (12 buts), les Chartrains restent eux douzièmes, une longueur au-dessus de la zone rouge. 

La (double) perf' du soir

Une semaine après sa contre-performance à domicile face à Chartres, Dunkerque est allé s’imposer à Istres (26-30). Un match rassurant pour les Dunkerquois, qui ont pu compter sur les « faux jumeaux » du côté droit, Tom Pelayo et Florian Billant, 16 buts à eux deux (8 réalisations chacun). Une double-performance de choix qui aura permis à l’USDK, malmenée durant 40 minutes (20-17, 39e), de reprendre la main dans le dernier quart d’heure, et empocher deux précieux points. Au classement, les hommes de Patrick Cazal, de retour sur son banc, pointent à la 7e place, deux longueurs devant les Provençaux, neuvièmes. 

Les autres rencontres

Comme Toulouse, Nantes, Aix et Nîmes ont fait le boulot, face à des équipes de la deuxième partie de tableau, pour rester dans le peloton des poursuivants de Paris. Le « H » s’est ainsi imposé du côté d’Ivry (26-32), grâce notamment aux 8 buts de Valero Rivera. Malgré les 7 réalisations de Wilson Davyes, les Ivryens concèdent une troisième défaite de rang. De son côté, le Pauc a dominé Créteil, la lanterne rouge, à domicile (28-23), en profitant des performances signées Vid Kavticnik (8 buts) et Wesley Pardin (19 arrêts à 46%). Enfin, l'Usam a fait cavalier seul à Tremblay (28-34), dans la foulée des 7 buts de Luc Tobie. Malgré les 7 réalisations de Michal Kopco, les Franciliens restent relégables. 

Voir le classement

Toutes les stats

LidlStarligue