close


Pierre Montorier: "On navigue un peu à l'aveugle"

23 mars
Confinement - Mode d'emploi
Alors que la Lidl Starligue est suspendue jusqu’au 22 avril, et que nous sommes au coeur d’une période confinement, nous prenons des nouvelles de certains de nos acteurs. Troisième numéro en compagnie du coach de Créteil, Pierre Montorier.

"On était sur une bonne dynamique"

« J’ai entendu parler de ce Coronavirus il y a  un petit peu de temps quand même, via les infos, lorsqu’il est apparu en Chine. Comme un petit peu tout le monde, je ne pensais pas que ça allait arriver si vite et si tôt en France, et comme tout le monde également, j’ai pris les choses à la légère au début, en n’imaginant pas l’impact que ça pourrait avoir sur nos vies. Sur les derniers matches, je n’ai d’ailleurs pas vu d’impact au niveau du handball, il y avait juste quelques mesures sur la présentation, mais pas plus que cela. De notre côté, on était sur une bonne dynamique, avec deux victoires de suite, face à Istres puis Chartres, et on s’apprêtait à recevoir Saint-Raphaël, contre qui je pense, on aurait pu avoir notre carte à jouer… » 

"On a vite décidé de tout arrêter"

« C’est après le premier discours d’Emmanuel Macron (le 12 mars, ndlr) que j’ai vraiment pris conscience qu’on allait vers une longue pause. Avant cela, j’avais mes séances programmées jusqu’au match de Saint-Raph’. Après le discours du Président, on s’est appelé avec mon adjoint, Christophe Esparre, et Kamel Remili, le directeur du club, et on a vite décidé de tout arrêter, pour ne prendre aucun risque. Christophe, qui est notre préparateur physique, a concocté un programme physique pour les joueurs. On a essayé de leur donner des consignes pour qu’ils soient le plus sérieux possible. Certains ont demandé à rentrer chez eux, à l’étranger ou dans les DOM-TOM, mais on a refusé. D’autres sont en revanche parti en dehors de Paris, pour avoir un peu plus d’espace que s’ils avaient passé leur confinement au quartier Pointe-du-Lac à Créteil. (sourire) » 

"Sur le plan du handball, la reprise peut être catastrophique"

« Maintenant, on navigue un peu dans l’inconnu puisqu’on ne sait pas quand on va reprendre. Si on l’avait su, on aurait par exemple demandé aux joueurs de couper une à deux semaines pour enchaîner sur une prépa physique plus dure. Là pour le moment, ils ont plus des exercices d’entretien, qui se rapprochent le plus possible de l’activité handball. Mais, pour moi, le souci principal n’est pas là. C’est surtout que les joueurs ne vont pas pratiquer le handball pendant une assez longue durée, qui va se rapprocher de la pause estivale. Sur le plan technique, le niveau de la reprise peut-être catastrophique… On ne sait pas encore combien de temps on aura pour reprendre, quel sera le calendrier, mais le niveau technique sera forcément inférieur à celui observé avant la pause. Pour essayer de pallier à ça, on a essaye de donner des conseils aux joueurs pour faire un peu de visualisation pour ne pas oublier les gestes. Mais on navigue un peu dans l’inconnu. » 

"Passer plus de temps avec mes enfants"

Crédit: Yannick Zezima

« D’un point de vue plus personnel, cette période me permet de passer un peu plus de temps avec mes enfants. Je peux faire du sport avec ma grande, pouponner un peu plus mon petit qui a quatre mois. Ce ne sont pas des choses désagréables. Et puis je viens de voir que la LNH avait mis en place une formation sur le logiciel Dartfish (le logiciel vidéo à destination des entraîneurs notamment, ndlr). Je trouve ça très bien, ça me permettra de peaufiner un peu plus mes connaissances. »

"Six finales à jouer..."

« Pour la suite, on navigue un peu à l’aveugle pour le moment. Est-ce que le championnat va reprendre ? A quel moment ? Va-t-on jouer jusqu’à la fin du mois de juin ? Tout le monde va se réunir pour trouver la meilleure solution et éviter que le championnat soit tronqué. De notre côté, il va falloir s’adapter au mieux et le plus rapidement possible. Il nous reste huit matches, dont deux très gros déplacements. Du coup, ça donne vraiment six finales à jouer pour aller chercher notre maintien…. » 

Be. C. 

LidlStarligue