close


Paris, Aix et Saint-Raphaël terminent sur une victoire

19 déc.
Résumé match
La logique a été respectée lors des trois rencontres de la journée.

Le Paris Saint-Germain n’a pas eu à forcer son talent pour continuer sa série de victoires face à Dunkerque. Avec déjà quatre longueurs au bout de dix minutes et six à la pause (14:8) l’affaire était entendue. Avec un Yann Genty en grande forme dans ses cages (15 arrêts à 43%) et un Elohim Prandi parfait (6 buts), Paris a maitrisé la deuxième période, alors que seul Steve Marie-Joseph surnageait chez les Nordistes, avec ses six réalisations.

En profitant des matchs reportés, Aix occupera la deuxième place à la trêve, après sa victoire face à Tremblay (32:27). Grâce à une base arrière en furie, à l’image de l’Islandais Kristjan Kristjansson, les Aixois ont pris le contrôle de la rencontre dès les premiers instants, menant déjà de sept longueurs à la pause (19:12). Si Tremblay, grâce aux neuf arrêts de Rubens Pierre, a quelque peu recollé après le repos, cela s’est montré bien insuffisant pour permettre aux Franciliens d’empocher leur premier succès de la saison.

 

Le derby de la Côte d’Azur a tenu toutes ses promesses et, comme mercredi, Saint-Raphaël a du attendre les derniers instants pour prendre les points à Istres (32:30). Les hommes de Dan-Rares Fortuneanu avaient bien compté jusqu’à cinq buts d’avance en fin de première période, et encore trop à la pause (18:15), mais les Istréens ont su revenir, notamment grâce aux arrêts d’Arnaud Tabarand. Mais Raphaël Caucheteux, meilleur buteur de son équipe avec cinq réalisations, a été clinique dans les derniers instants pour finalement valider la victoire des siens.