William Annotel : « normal de mettre du rouge »

26 févr.
Divers
En s’affichant en particulier sur les réseaux sociaux dans des photos avec du rouge à lèvres, les Dunkerquois se sont mobilisez pour l’opération « Mettez du rouge » contre les violences faites aux femmes. William Annotel, gardien en forme des Nordistes, appuie le propos.

William, pouvez-vous nous rappeler le but de ces photos ?

C’est un projet qui s’inscrit  dans le cadre de la 3ème édition de la campagne « Mettez du rouge » qui a débuté le 8 février et s’achèvera le 8 mars à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes. L’idée était donc de poser devant le photographe Jean Philippe Carlier. On est donc 4 avec Vincent Gérard Bastien Lamon et Arnaud Calbry à poser avec du rouge à lèvre.

 

Pourquoi avoir accepté ?

Sincèrement, je ne me suis même pas posé la question. On sait que la violence faite aux femmes est bien trop grande dans notre société. La discrimination est encore présente quotidiennement alors si on peut aider avec ce genre de choses, pourquoi pas.

 

Et puis, mettre du rouge à lèvre pour un Dunkerquois, ce n’est pas grand chose…

Ah ah ah. C’est vrai, on peut dire que l’on revenait du carnaval et que l’on a juste changé nos habits ! On aime bien se déguiser ici.

 

Si vous étiez une femme William, ce serait qui ?

Sincèrement, il y en aurait deux. Ma mère et ma grand-mère car la façon dont elles ont mené leur vie me plait. Elles ont fait ce que je suis devenu. Elles sont, avec ma femme et ma fille, les femmes de ma vie !

 

Dernière chose, maintenant que vous mettez du rouge à lèvres, pour l’opération Movember, on doit s’attendre à ce que votre femme arbore une belle moustache ?

On va en discuter et je vous fais un retour !