close


19e journée de D1, la présentation de vendredi

21 mars
Divers

Ce vendredi, 4 rencontres verront Aix et Toulouse accueillir les Franciliens d’Ivry et Tremblay tandis que Sélestat (en photo) et Billère se déplaceront respectivement à Dunkerque et Cesson-Rennes.

 

Dunkerque – Sélestat à 20h

Après avoir vu Saint-Raphaël vraiment décrocher, Dunkerque aura peut-être l’occasion de remettre de la distance avec Chambéry et Nantes à l’issue de cette journée et de conforter sa place dans le top 3. Pour cela il faudra que les Nordistes obtiennent une nouvelle victoire à domicile, ce qui est potentiellement envisageable, et que dans le même temps les autres résultats jouent pour eux. Concernant le « H » celui-ci a repris un peu de terrain et pour Chambéry, la visite à Paris promet d’être difficile. Du coup, il faut aux hommes de Patrick Cazal parfaitement gérer l’accueil des Alsaciens. Car ces derniers veulent vite obtenir leur maintien et pourquoi pas passer dans la première partie de tableau. Du coup, ce déplacement, au regard de la suite du calendrier peut s’avérer être un bon bonus en cas de succès. Les visiteurs seront donc relâchés face à une des tops équipes de la saison où les Gérard, Nagy et autres régalent à chaque sortie.

 

Aix – Ivry à 20h30

Revenu en position de relégable, le PAUC va avoir l’occasion lors de cette venue d’Ivry de repasser devant son adversaire direct de Créteil et de se rapprocher de celui qu'il reçoit. Car les visiteurs, un peu mieux classés mais sur courant alternatif, sont tout de même concernés par cette lutte pour le maintien et joueront un match crucial au Val de l’Arc. Et s’ils sortent de deux bonnes prestations (victoire face à Toulouse et défaite très encourageante face à Montpellier), les hommes de Pascal Léandri savent que l’ambiance promise à des Parisiens en Provence est toujours très chaude. Et comme en plus, sur le parquet, la qualité est là avec une victoire face à Tremblay en J17 et une défaite d’une longueur en J18 face à Dunkerque, le voyage risque d’être compliqué pour les Rouge et Noir. Pour trouver la clef, il faudra mettre en déroute les bonnes liaisons entre Nikola Karabatic et sa base avancée et lâcher peu de ballons pour éviter les contre-attaques. Côté aixois, la magie de Diego Simonet est redoutée tout comme l’état d’esprit guerrier de la défense francilienne. Un gros combat.

 

Toulouse – Tremblay à 20h30

Match clef pour Toulouse ce vendredi avec cette réception de Tremblay car les Haut-Garonnais, toujours à la recherche d’un nouvel équilibre après les blessures de Puig et Andjelkovic et le départ de Kabengele, sont en quête impérieuse de points. Car derrière, Créteil et Aix peuvent vite revenir. Alors il faut prendre du champ. Mais contre des Franciliens revanchards après leur non-match face à Créteil et d’ordinaires hermétiques (3e défense), la donne sera délicate. Néanmoins, les hommes de Stéphane Imbratta voyagent mal et cela peut constituer un motif d’encouragement pour la troupe de Jérôme Fernandez qui, si elle défend plutôt moyennement (11e de l’élite avec 547 buts encaissés) sait planter des buts (4e attaque de l’élite avec 521 buts) ! Une réelle opposition de style de laquelle le vaincu devra s’apprêter à vivre une fin de saison pesante.

 

Cesson-Rennes – Billère à 20h45

A chaque sortie, les joueurs de Billère espèrent que cette fois, ça sera la bonne. Qu’ils vont pouvoir rapporter à la maison une première victoire en D1. Pour ce déplacement dans l’Ouest, l’envie sera toujours celle-là afin d’éviter de terminer la saison Fanny. Aussi les partenaires de Benjamin Massot-Pellet donneront tout sur le parquet d’une des équipes les plus intéressantes à voir jouer du championnat. D’autant plus intéressante et dangereuse qu’elle s’est offert le scalp de Chambéry, au Phare qui plus est, samedi dernier. Avec un Sassi Boultif retrouvé, une paire de gardien équilibrée emmenée par un Yann Genty souvent décisif et des grognards Doré et Ternel, prêts pour tous les combats, les Bretons ont du coffre et du jeu. Une victoire aurait donc un sacré prix sur leur parquet. Billère doit y croire… tandis que Cesson-Rennes ne peut transiger avec son nouveau rang.

 

Le gardien de Cesson-Rennes Yann Genty réalisera-t-il encore une passe laser de ce type ?


Le gardien de Cesson-Rennes Yann Genty réalise... par LNH
LNH