close


3e journée de D1, la présentation du vendredi

26 sept.
Divers

Ce vendredi se dérouleront 2 rencontres de notre 3e épisode de la saison. Ivry, en difficulté au classement se déplacera à Toulouse alors qu’Aix accueillera son « voisin » de Saint-Raphaël.

 

Aix – Saint-Raphaël  à 20h30

Au rayon des derbies, ce déplacement des Varois à Aix sera un des plus passionnants à suivre. Le PAUC a en effet réussi à lancer sa saison face à Ivry samedi dernier en arrachant, sur le fil un succès (20-21) qui aurait aussi bien pu lui échapper malgré une nette domination pendant la majorité de la rencontre. Après un match inaugural raté face à Montpelier, le groupe de Jérémy Roussel a démontré qu’il avait de l’orgueil, du caractère ainsi qu’une bonne réserve de sang-froid. Utile pour accueillir l’un des possibles épouvantails de la saison. Le SRVHB a en effet démarré paisiblement sa saison compilant 2 succès face à Nîmes et Tremblay, ce qui le place dans la catégorie des invaincus qui montent en puissance. Autour de leur nouveau maître à jouer Morten Olsen, qui a la lourde tache de faire oublier Heykel Megannem, une pléiade de talents risque de poser de sacrés soucis aux hôtes, qui évolueront à guichets fermés. Car le danger peut venir de partout à Saint-Raphaël. Raphaël Caucheteux, Aurélien Abily, Alexander Lynggaard  et autres Alexandre Tomas ont fait bien des misères à Tremblay la semaine passée. A Aix, les hommes forts pourraient bien être les recrues Iosu Goni Leoz et Alexandros Vasilakis, arrières gauche et droit, amateurs de tirs longues distances. Le capitaine provençal Robin Cappelle (au milieu sur la photo) l’espère.

 

Toulouse – Ivry à 20h30

Actuellement en 2e partie de tableau Toulouse et Ivry sont déjà à la recherche de points. Si les hôtes du soir ont réalisé une belle perf’ face à Paris et collecté le résultat d’un nul en ouverture de saison puis été défaits face à Dunkerque, on peut estimer que leur entame n’est pas si mal car il s’agissait là de deux gros calibres. En revanche, Ivry est dans une moins bonne dynamique. Dominés par Nantes, les Rouge et Noir sont revenus du diable vauvert face à Aix avant de s’incliner d’une toute petite longueur sur un ultime penalty. Du coup si l’heure n’est pas encore à l’alerte rouge, les hommes de Pascal Léandri doivent vite se relancer. A l’extérieur, face à un adversaire direct tel que le Fenix, les Val-de-Marnais pourraient créer l’acte fondateur de leur saison. Pour cela il faudra que leur maître à jouer Sébastian Simonet mette les siens dans le bon sens en leur donnant un véritable allant en attaque. Car côté défense, les choses sont bien en place. A Toulouse, c’est peut-être en défense justement qu’il faudra être encore plus strict car les solutions existent en attaque même s’il faudra être inventif pour tromper les Ivryens.

LNH