close


Heykel Megannem : « cela va être une très belle fête »

27 août
Divers

Pensionnaire du club d’El Jaish, au Qatar, pour une dernière pige, avant de probablement mettre un terme à sa carrière de joueur, le mythique demi-centre tunisien Heykel Megannem, passé par Sélestat, Nîmes, Montpellier et Saint-Raphaël évoque le Trophée des Champions qui se jouera dans son pays les 6 et 7 septembre prochains.

 

Heykel, quel souvenir gardez-vous du Trophée des Champions ?

Celui d’une très belle fête organisée à Monaco et que j’ai disputé avec Saint-Raphaël à deux reprises. Mais aussi et surtout d’un Final Four des plus relevés. Car contrairement à la coupe de la Ligue ou une autre coupe où il peut y avoir plus de surprises, le Trophée des Champions rassemblent les 4 meilleures équipes de la saison écoulée.

Le Trophée des Champions est un moment vraiment à part qui fait la transition entre la fin de la préparation estivale et le début officiel de la compétition. On peut s’y juger, voir où on en est par rapport aux autres, c’est un moment très important et un premier titre à gagner.

 

Pour la 2e année consécutive la Trophée des Champions se jouera en Tunisie, votre pays. Cela doit vous faire plaisir qu’une telle aventure communce entre vos deux pays de coeur puisse exister ?

C’est vrai, je suis vraiment très heureux que la LNH vienne organiser, avec les locaux, ce Trophée des Champions. Il y a des liens très forts entre nos deux pays, c’est indéniable, autant sur le plan politique, historique que sportif. Handballistiquement, si la Tunisie a eu de si bons résultats ces dernières années, c’est aussi parce que de nombreux joueurs évoluent en D1.

 

Monastir est une vraie terre de handball…

Je pense sincèrement que cela va être une très belle fête. Il y a beaucoup de clubs dans la région et de jeunes qui se passionnent pour le handball. Ils seront au rendez-vous.

 

Sur cette édition 2014 du Trophée des Champions, quel est votre pronostic ?

Paris sera l’équipe à battre car elle possède l’effectif le plus impressionnant mais tout dépendra de comment cette équipe démarre la compétition. La saison dernière, cela avait été très compliqué d’entrée et c’est finalement Chambéry qui avait remporté la mise. Il peut tout de même y avoir des surprises. Montpellier sait gérer ce genre d’événement et Dunkerque a passé un cap.

LNH