close


J13D1 / Tremblay et Nîmes déjouent les pronostics !

10 déc.
Résumé match
Alors que Saint-Raphaël a fait respecter la hiérarchie face à Cesson-Rennes, Nantes et Chambéry ont subi la loi des outsiders infligée par Nîmes et Tremblay. En bas, Aix et Toulouse se neutralisent, tout comme Créteil et Istres.
résumé
stats équipes
top joueurs
infos match

Fort de son succès à Toulouse (29-30), Istres enchainait avec un nouveau déplacement à Créteil, pour un duel capital dans la course au maintien. Après un départ poussif (1-3 à la 7’), les Cristoliens prennent le match en main par l’intermédiaire d’un Erwan Siakam libéré (12-9 à la 24’). Bien entrés dans leur partie, les joueurs de Gilles Derot ont perdu en efficacité au fil des minutes, buttant sur un excellent Mate Sunjic (16 arrêts) dans les cages val-de-marnaises (15-11 à la MT). Mais les Istréens ne renoncent pas et s’accrochent tant bien que mal au tableau d’affichage (18-17 à la 44’), grâce notamment à Benjamin Massot-Pellet (7 buts). Créteil a du mal à tenir le rythme et se met à balbutier son handball. Les Provençaux en profitent, et prennent l’avantage au score pour la première fois de la partie à la 57’ (21-22). Les locaux ne cèdent pas pour autant à la panique et reprennent les commandes à une minute du terme (24-23 à la 59’). Istres égalise sur un but de Lucas Ruiz, permettant aux visiteurs d’arracher le point du nul (24-24 à la 60’).

résumé
stats équipes
top joueurs
infos match

Avec quatre victoires au compteur sur ses cinq derniers matchs, Chambéry avait l’occasion d’enchainer avec la réception de Tremblay. Le premier acte est très accroché. Le CSH prend les devants (7-5 à la 16’), mais ne parvient pas à se détacher au score (8-8 à la 20’). Tremblay s’appuie sur une défense solide et parvient à mettre en échec les artilleurs savoyards. A la pause, Arnaud Bingo (3 buts) et consort rentrent aux vestiaires avec une unité d’avance (11-12 à la MT). Aljosa Rezar hausse le ton (14 arrêts) et permet aux Franciliens de faire le break dès l’entame de la seconde mi-temps (14-18 à la 37’). Les locaux peinent à trouver des failles dans le mur adverse et ne parviennent pas à recoller au score (21-24 à la 48’). Le TFHB ne vacille pas et maintient le cap, grâce à Sébastien Bosquet en forme (4 buts). Chambéry pousse jusqu’au bout, mais en vain, Tremblay s’impose sur le gong avec un ultime but de Rémi Salou (29-30 à la 60’).  

résumé
stats équipes
top joueurs
infos match

Sevré de victoire depuis le début du mois d’octobre, Nîmes avait la ferme intention de mettre un terme à cette série dans sa salle, face à Nantes. Les hostilités débutent avec beaucoup d’intensité. Les partenaires de Damien Scaccianoce (6 buts, en photo) réalisent le meilleur départ (3-1 à la 5’), mais se font vite reprendre par des Nantais, portés par le jeune Florian Delacroix (7-8 à la 16’). La partie s’emballe et les buts s’enchainent de part et d’autre, portant le score à 18-17 à la pause. De retour des vestiaires, le mano a mano se poursuit et la tension monte d’un cran (22-22 à la 41’). Sous l’impulsion du duo Claire – Delacroix (7 et 8 buts), le H parvient à réaliser le break (25-28 à la 49’). Sonnés, les Gardois ne baissent pourtant pas les bras, et réagissent (30-31 à la 55’). Poussée par son public, la Green Team inverse même la tendance dans le money-time, et prend les devants par l’intermédiaire de Julien Rebichon (33-31 à la 60’). Un succès très important pour Nîmes qui se donne un peu d’air avant la réception de Créteil.

résumé
stats équipes
top joueurs
infos match

Invaincu en D1 depuis la J07, Cesson-Rennes se déplaçait à Saint-Raphaël pour un gros test face au 3e du championnat. Les deux formations se livrent un duel âpre et engagé en première période. Le score est étriqué et le match très équilibré (5-5 à la 10’ puis 18-18 à la 21’). Le SRVHB s’en remet à Caucheteux et Lynggaard, alors que Briffe et Skatar (4 buts pour eux quatre en 1ère MT), maintiennent les visiteurs dans la course (14-14 à la MT). De retour des vestiaires, les locaux accélèrent et infligent un terrible 6-0 à leurs adversaires du soir (20-14 à la 35’). Une série qui va être fatale aux hommes de Yérime Sylla. Djukanovic (16 arrêts) fait le travail dans ses buts, et Raphaël Caucheteux (9 buts) poursuit son festival en attaque (29-23 à la 50’), passant la barre des 100 buts depuis le début de saison. Avec maitrise et sérieux, Saint-Raphaël décroche un nouveau succès dans sa salle (31-29 à la 60’) et prend la 2e place provisoire. Fin de série pour Cesson-Rennes.

résumé
stats équipes
top joueurs
infos match

Défait a domicile la semaine dernière par Chambéry, Aix avait l’occasion de rectifier le tir devant son public face à Toulouse. Ce sont les Toulousains qui réalisent le meilleur départ. En quête de rachat suite à la défaite face à Istres, les coéquipiers de Nemanja Ilic (7 buts) prennent le match à leur compte (7-11 à la 15’). Le PAUC a du mal à contenir les assauts adverses, et s’en remet à son buteur attitré, Klemen Cehte (10 buts) pour rester dans la course (11-13 à la 20’). De son côté, le Fenix poursuit son festival offensif et rentre aux vestiaires avec deux buts d’avance (15-17 à la 30’). Le second acte est très indécis. Les Aixois mettent la pression sur leurs adversaires et reviennent rapidement au contact (20-21 à la 39’). Les Haut-Garonnais ont plus de difficultés à convertir leurs actions et voient leurs adversaires égaliser dans le dernier quart d’heure (23-23 à la 47’). La tension est à son comble en fin de match, et au final, aucune des deux formations n’est parvenue à prendre l’avantage sur l’autre (27-27 à la 60’). Un nul logique au vu de la physionomie du match.

LNH