close


Les jeunes pousses s'attaquent à leur Mondial

15 juil.
Infos
L'équipe de France U21 démarre ce mardi son Mondial. Les coéquipiers de Kylian Villeminot viseront le dernier carré.

Six mois après la médaille de bronze décrochée par leurs aînés, les jeunes pousses de l'équipe de France U21 démarrent leur Mondial, ce mardi, à Vigo et Pontevedra, en Espagne. Un point final pour la génération 98/99, qui dispute là sa dernière compétition chez les jeunes. Vice-champions d'Europe en titre, les hommes de Yohann Delattre tenteront d'imiter les générations précédentes, qui restent sur trois podiums de suite: bronze en 2013, or en 2015 et bronze en 2017.

Pour cela, le sélectionneur pourra compter sur la bonne santé de la formation française, avec des joueurs qui trouvent de plus en plus leur place au sein des effectifs de Lidl Starligue. Leader de cette génération, Kyllian Villeminot vient d'ailleurs d'être désigné meilleur espoir de la saison, tandis que d'autres joueurs, à l'image du Raphaélois Jonathan Mapu, du Cessonais (appartenant à Aix) Noah Gaudin, du Toulousain Gaël Tribillon ou de l'Ivryen Axel Cochery, grappillent de plus en plus de temps de jeu au sein de leurs équipes respectives. Ils devront en revanche faire avec les forfaits de Hugo Brouzet (Chambéry) et surtout Elohim Prandi (Nîmes), tous deux blessés.

Pour ce qui est des objectifs, après une phase de groupe exotique et à leur portée (Nigéria, Corée, Australie, Suède, Egypte), les Bleuets viseront naturellement le dernier carré. Ils devront alors lutter avec des adversaires bien identifiés. "Il y a la Slovénie qui est championne d’Europe en titre, ensuite l’Allemagne, le Danemark, l’Espagne qui est le pays organisateur… Des équipes européennes contre qui on a l’habitude de jouer et qui sont très fortes, avec des joueurs qui ont progressé et pris de l’expérience comme nous. Sans oublier le Portugal, qui a un sept qui joue en coupe d’Europe. Ce sera difficile, mais c’est ça qui est plaisant", souffle le capitaine, Jonathan Mapu, dans les colonnes d'Handnews

A noter que les rencontres des Tricolores seront diffusées sur La chaîne L'Equipe. 

Le groupe des Bleuets

Gardiens : Valentin Kieffer (Saran) - Bastien Soullier (Chambéry) / Ailiers gauches : Dylan Nahi (Paris) - Gaël Tribillon (Toulouse) / Arrières gauches : Axel Cochery (Ivry) - Yoann Gibelin (Créteil) / Demi-centre - arrière gauche : Nori Benhalima (Toulouse) / Demi-centres : Noah Gaudin (Aix) - Kyllian Villeminot (Montpellier) / Pivots : Robin Dourte (Valladolid, ESP) - Jonathan Mapu (Saint-Raphaël) - Tom Poyet (Nîmes) / Arrières droits : Julien Bos (Montpellier) - Clément Damiani (Chambéry) / Ailiers droits : Édouard Kempf (Paris) - Benjamin Richert (Chambéry) / 17e :Gauthier Ivah (Paris)
 

Programme et résultats

Mardi 16 juillet à 12h : France - Nigéria: Victoire 48-19
Mercredi 17 juillet à 21h : Corée - France: Victoire 46-32
Vendredi 19 juillet à 14h : France - Australie: Victoire 50-11
Samedi 20 juillet à 21h : Suède - France (direct)
Lundi 22 juillet à 14 h : France - Égypte (direct)

LNH