close


Tour des clubs - Nantes, nouveau cycle, mêmes ambitions...

27 août
Tour de France
Après une fin de saison conclue hors du podium, Nantes a ouvert un nouveau cycle, avec la nomination d’Alberto Entrerrios. Mais le « H » n’a rien perdu de ses ambitions.

"Fatigué." Après près de six semaines de préparation, Alberto Entrerrios concède tout juste un peu de fatigue. "J’ai pas mal de boulot, sourit le Nantais. Mais c’est ce que je voulais aussi. C’est ma responsabilité, mon choix, ainsi que celui du club." Désormais entraîneur principal, l’Espagnol sait que ses débuts sur le banc seront scrutés. Après le départ, forcément remarqué, de Thierry Anti et ses dix années au « H », l'ancien adjoint est prêt à aller au combat. "Je me sens très bien dans ce nouveau costume, souffle l’ancien joueur de Ciudad Real. Je vais tout faire pour que l’on reste sur la lignée de ce qu’on l’on a pu produire ces dernières saisons."

Une folle ascension qui a tout de même connu un petit coup de mou, sur les six derniers mois. Finalement quatrièmes du classement, les Nantais sont descendus d’un podium qu’ils squattaient depuis la saison 2015/2016. "Notre saison a été en deux phases, décrypte Rock Feliho. Sur la première, tout était positif, puisque je pense qu’en terme de points, c’est notre meilleure phase aller. On n’a concédé que deux défaites, tout allait bien. Ensuite, on se qualifie pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Et puis, on a un peu tout bousillé sur 2/3 matches, à la fin. Ca nous rappelle qu’une saison, c’est long."

Feliho: "On veut le max du max"

Une fin de saison ratée, conséquence d’une passation de pouvoir difficile entre Thierry Anti et son adjoint ? "Je ne sais pas, je n’ai pas trop envie d’évoquer tout ça, souffle le capitaine du « H ». C’est fait, et il faut désormais aller de l’avant." Un nouveau cycle à entamer, également symbolisé par le départ de dépositaire du jeu, Nicolas Claire, remplacé par le duo Rok Ovnicek - Aymeric Minne. "Mais ça ne révolutionne pas tout non plus, explique Alberto Entrerrios. Si on a choisi ces joueurs, c’est aussi parce qu’ils rentraient dans notre projet."

Outre les deux demis, les Danois Emil Nielsen et Sebastian Augustinussen, le revenant Senjamin Buric et l’arrière portugais Alex Calvacanti ont rejoint un navire ligérien déserté par Arnaud Siffert, Romain Lagarde ou Romaric Guillo. "Mais j’ai toujours ma place dans le vestiaire, précise Rock Feliho dans un sourire. Ca fait pas mal de nouveaux joueurs. A nous d'insuffler aux nouveaux notre état d’esprit pour qu’ils nous accompagnent." Un groupe qui devra également s’adapter à un nouveau discours venu du banc. "Thierry et Alberto sont différents, c’est sûr, mais il ne faut pas passer notre temps à les comparer. Il faut avancer", insiste l’ancien joueur de Sélestat. 

Avancer. Car si les hommes passent, les ambitions restent sur les bords de l’Erdre. "Nos ambitions sont toujours aussi importantes, on veut retrouver la Ligue des champions, gagner un titre. On veut le max du max. En Coupe Ehf on veut aussi aller au bout. A partir du moment où l’on démarre une compétition, et qu’on porte le maillot de Nantes, on veut la gagner " conclut Feliho, avant de laisser le dernier mot à son entraîneur. "Ce n’est pas parce qu’il y a un nouveau cycle, qu’on ne conserve pas les mêmes ambitions. Si Paris semble un peu au-dessus, nous, on veut être juste derrière, on ne lâchera rien." Et tant pis pour la fatigue. 

Benoît Conta

L'effectif

Gardien de but: Emil Nielsen, Cyril Dumoulin
Aile gauche: Valero Rivera, Julian Emonet
Arrière gauche: Olivier Nyokas, Alex Calvacanti
Demi-centre: Rok Ovnicek, Aymeric Minne
Arrière droit: Kiril Lazarov, Eduardo Gurbindo
Aile droite: Sebastian Augustinussen, David Balaguer
Pivot: Nicolas Tournat, Senjamin Buric, Dragan Pechmalbec
Défenseur: Rock Feliho

Crédit photo: HBC Nantes

LNH