close


Tour de France - Angers veut faire partie des surprises

01 sept.
Tour de France
Remonté en Proligue après quatre ans d'absence, mais avec un nouveau nom et une nouvelle organisation, le SCO Angers espère pouvoir être une des surprises de la saison pour remplir l'objectif maintien

Quatre ans en Nationale 1, c’est long. Surtout pour un club comme Angers, qui a connu les lumières de la première division pendant six ans, au début des années 2000. Mais depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. “C’est un club complètement différent, on est reparti sur des bases saines. Remonter en Proligue, ce n’est pas un aboutissement, plutôt une étape dans le développement du club” explique l’entraineur Guillaume Dupin, au club depuis 2014 et qui entame son quatrième exercice à la tête de l’équipe première. L’objectif de montée était affiché depuis l’été 2019 et a été rempli. Désormais, le plus dur commence pour le SCO. “La marche est très haute, on passe d’un niveau semi-pro à un niveau pro où tout le monde s’entraine dur. Je pense qu’il est plus dur de se maintenir en Proligue que d’y monter” continue le coach.

Une préparation longue mais pas sans questions

Alors, afin que ses joueurs arrivent en pleine possession de leurs moyens à la mi-octobre, il a fait le choix de les mobiliser pendant douze semaines de préparation, seulement entrecoupées de deux semaines de repos. “On a pris exemple sur la NFL en 2014, pendant le lockout. Il nous apparaissait important de faire une préparation conséquente pour éviter les blessures. La difficulté réside dans notre capacité à garder une fraicheur mentale pour arriver dans de bonnes dispositions à la reprise” explique-t-il.

Et il ne faudra pas se louper puisque les Angevins recevront Valence, un match important pour le maintien qu’ils ont déjà coché. “Ne vous inquiétez pas, on a déjà bien vu contre qui on jouait ! Valence sera peut-être un concurrent direct pour le maintien, mais avec l’expérience d’une saison en Proligue. On sait qu’il nous reste encore du travail d’ici là, mais aussi que le championnat est très dense et qu’il y aura des surprises tous les weekends. A nous de faire en sorte que nous en faisions partie une fois de temps en temps” espère Guillaume Dupin

Six recrues au niveau Proligue

L’entraineur pourra compter sur six nouveaux joueurs pour l’aider dans sa mission maintien. Alexandre Abily (Cesson-Rennes), Steeve Corneil (Saintes) et Aboubakar Fofana (Nancy) ont évolué en Proligue ces dernières saisons, tandis que Josip Grbavac (Saarlouis, ALL), Kristijan Anastasovski (Ohric, MAC) et Rodolfo Olivieira (Fondi, ITA) découvriront le championnat, et la France par la même occasion. “On a cherché à garder notre noyau dur et la cohésion qui allait avec, tout en y ajoutant des joueurs au potentiel Proligue” détaille l’entraineur.

Qui sait que la première moitié de saison sera capitale pour bien lancer l’opération maintien : “On va jouer six matchs en octobre, un mois très dense. On va parfois jouer deux fois par semaine, c’est en ça que je dis que la marche à monter est très haute. Mais on fait en ce moment tout ce qu’il faut pour être prêt le jour J.”

 

Kevin Domas