close


Les sports professionnels de salle tirent la sonnette d'alarme

16 nov.
Communiqué de presse
La Ligue Nationale de Handball et la Ligue Féminine de Handball, soutenues par toutes les composantes (1) du handball, co-signent aujourd’hui, avec leurs homologues du basket, du hockey sur glace et du volley, une tribune (2) à l’adresse des pouvoirs publics.

Sans jamais remettre en question les récentes et légitimes mesures gouvernementales visant à lutter contre la propagation du virus, les sports professionnels de salle souhaitent attirer l’attention des pouvoirs publics sur leur précarité économique (3), sur l’intérêt des missions d’intérêt général réalisées par les clubs sur l’ensemble du territoire, ainsi que sur leur volonté de participer au plan de relance du pays.

En associant leurs efforts, les 4 sports professionnels de salle, signataires de la tribune, espèrent une meilleure prise en compte des spécificités de leur modèle économique, ainsi que des mesures de soutien à la hauteur des difficultés rencontrées.

(1) Les composantes du handball professionnel :

  • FFHB : Fédération Française de Handball.
  • AJPH : Association des Joueuses et Joueurs professionnels de Handball.
  • 7 Master : Groupement des Entraîneurs et des professionnels de la formation de handball.
  • UCPHF : Union des Clubs Professionnels de Handball Féminin.
  • UCPH : Union des Clubs Professionnels de Handball.

(2) Voir la tribune adressée aux pouvoirs publics (PDF)

(3) La Commission Nationale d’Aide et de Contrôle de Gestion (CNACG) de la LNH estime que le 2ème confinement est susceptible d’entrainer des pertes cumulées supérieures à 11 M€ pour les 30 clubs professionnels masculins. En ce qui concerne les clubs de 1ère division, les pertes moyennes pourraient se situer à un niveau de 500 000 euros alors que le budget médian des clubs est inférieur à 4 millions d’euros.

Cliquez ici pour accéder à la version PDF du communiqué de presse
Cliquez ici pour accéder aux derniers communiqués de presse de la LNH.