close


Des matchs compliqués pour bien finir la phase aller

30 nov.
Avant match
Montpellier, mais surtout Nîmes et Toulouse, feront face à des adversaires coriaces pour finir la phase aller de l'European League.

Du lourd, du très lourd est au programme des clubs français engagés en European League cette semaine. Si Montpellier, pour l'instant invaincu dans le groupe C, partira favori face aux Suédois d'Alingsas, même si ceux-ci sont au coude à coude avec le MHB en tête de la poule avec quatre points (mais un match joué de plus), pour les deux autres formations de Lidl Starligue, l'affaire rique d'être compliquée.

Nîmes se déplacera au Portugal pour y affronter le Sporting Lisbonne, qui évoluait la saison passée en Champions League sous les ordres de Thierry Anti. Le club portugais est actuellement invaincu en tête du groupe B (avec deux matchs joués) tandis que les Nîmois pointent à la quatrième place, avec un bilan d'une victoire pour deux défaites. Dans la capitale portugaise, ils croiseront la route d'un ancien de Lidl Starligue : Arnaud Bingo.

Toulouse, de son côté, recevra un des favoris de l'European League, les Polonais de Plock. Après trois matchs sans victoire dans la compétition, le Fenix va devoir repartir de l'avant à la maison, face à une formation qui compte pour l'instant deux victoires en autant de rencontres. Sous les couleurs du Wisla évolue un ancien Toulousain, l'Espagnol Alvaro Ruiz Sanchez, ainsi que d'autres anciennes têtes bien connues de notre championnat : Jérémy Toto, Niko Mindegia, Philip Stenmalm et Predrag Vejin.