close


Le bulletin de notes de la Proligue

22 déc.
Infos
On fait le point sur la première partie de saison réalisée par nos 14 clubs de Proligue.

Cherbourg - 17/20

2e avec 18 points - 9 victoires, 2 défaites

Comme la saison passée, Cherbourg, désormais dirigé par Fred Bougeant, réalise une première partie de saison d’excellente facture. Alors qu’ils s’étaient pris les pieds dans le tapis à la reprise la saison passée, on va scruter le redémarrage des Normands avec attention.

Crédit: Valentin Leflamand

Saran - 16/20

Crédit: Luca Jordhery

1er avec 18 points - 9 victoires, 2 défaites

On avait fait de Saran un des favoris en début de saison, et on ne s’était pas trompé. Les hommes de Fabien Courtial ont parfaitement corrigé le tir après leurs défaites à Angers et face à Massy. On n’a pas tout le temps vu du beau jeu dans le Loiret, mais c’est efficace !

Nancy - 16/20

3e avec 16 points - 8 victoires, 2 défaites

Les Lorrains comptent un match en retard et pourraient, eux aussi, faire partie du trio de tête. Les deux défaites avant les trêves viennent légèrement assombrir le bilan, mais le début de saison a été de grande qualité. Avec le retour d’Aurélien Tchitombi, il faudra compter sur Nancy en février !

Crédit: Christophe Devoitine

Pontault-Combault - 14/20

Crédit: Frédéric Bocquenet

4e avec 16 points - 7 victoires, 2 matches nuls, 2 défaites

Dominateurs face aux équipes de la deuxième moitié du classement, à l’image de ce carton face à Angers (44-23), les Pontellois ont plus souffert face à leurs concurrents directs, avec des défaites face à Nancy et Cherbourg. Alors qu’ils concluent l’année 2020 avec trois matches sans victoire, on surveillera la reprise des Franciliens.

Massy - 14/20

6e avec 13 points - 6 victoires, 1 match nul, 4 défaites

Si Jérémy Roussel annonçait une mission maintien en début de saison, nous n’étions pas dupe. Massy est un habitué du haut de tableau, et même avec des moyens réduits, les habitudes ont pris le dessus, avec en bonus des titres de joueur du mois pour Edson Imare et Gauthier Ivah. De quoi aller chercher les playoffs en fin de saison ?

Crédit photo: Christophe Portat

Dijon - 13/20

Crédit: Eric Bontemps

5e avec 14 points - 7 victoires, 4 défaites

Le DHM aura été le diesel de cette première partie de saison. Long à l’allumage, capable du pire comme du meilleur, mais finalement bien placé. Il faudra plus de constance aux hommes d’Ulrich Chaduteaud pour espérer intégrer le top 5 en fin de saison.

Sélestat - 12/20

7e avec 12 points - 5 victoires, 2 matches nuls, 4 défaites

Cinq victoires et puis plus rien…Encore rajeunie à l’intersaison, l’équipe alsacienne a démarré sur les chapeaux avant de perdre confiance après sa défaite à Dijon. Elle est pourtant capable de belles performances, en témoigne le nul décroché à Pontault lors de la dernière journée.

Crédit: Angélique Kieffer

Nice - 11/20

Crédit: Baptiste Gasiglia

8e avec 10 points - 4 victoires, 2 matches nuls, 5 défaites

Après avoir décidé de faire durer les vacances jusqu’au mois de novembre, avec un point pris sur les cinq premiers matches, le Cavigal s’est mis en ordre de marche pour glaner neuf points sur les six dernières rencontre de l’année. Reste à savoir lequel de ces deux visages montrera la troupe d’Asier Antonio au mois de février…

Billère - 9/20

9e avec 8 points - 3 victoires, 2 matches nuls, 6 défaites

Que penser de cette équipe de Billère ? On ne sait pas vraiment. Capable d’aller gagner à Massy ou prendre un point à Strasbourg tout en passant à travers face à Nice, les Béarnais ont soufflé le chaud et le froid. Un point positif : les points pris dans les confrontations avec les équipes de derrière.

Crédit: Eric Lemai

Besançon - 9/20

Crédit: Joël Lihoreau

11e avec 7 points - 3 victoires, 1 match, 7 défaites

A la maison, ça passe, à l’extérieur ça casse. Les hommes de Dragan Zovko ont embêté Sélestat et Pontault chez eux, tout en passant à travers chez des concurrents pour le maintien. Il y a pourtant un vrai potentiel dans cette équipe, mais pour l’exploiter, il va falloir apprendre à voyager.

Valence - 8/20

10e avec 7 points - 3 victoires, 1 match nul, 7 défaites

Après une première saison compliquée en Proligue, Valence a su apprendre de ses erreurs, avec déjà sept points glanés, dont trois victoires face à ses concurrents directs pour le maintien: Angers, Besançon et Strasbourg. De quoi passer l’hiver au chaud pour mieux renouveler les mêmes performances en deuxième partie de saison.

Crédit: JD Desplanches

Angers - 7/20

Crédit photo: Philippe Naudin

12e avec 5 points - 2 victoires, 1 match nul, 8 défaites

L’apprentissage de la Proligue est rude du côté du SCO, avec notamment un naufrage à Pontault-Combault (44-23) et une sévère déconvenue face à l’autre promu, Sarrebourg (28-20). Reste cet exploit face à Saran (34-33) et ce précieux succès lors de la dernière journée, face à Besançon (29-25). Suffisant pour pointer hors de la zone rouge à la trêve. Mais l’équilibre est fragile.

Sarrebourg - 7/20

13e avec 4 points - 2 victoires, 8 défaites

Deux victoires et un maintien pas du tout remis en question, Sarrebourg sort d’une première partie de saison honorable. Les Lorrains recevront leurs adversaires direct dans la deuxième partie de saison, et c’est là où il faudra faire le plein de points pour rester en Proligue.

Crédit: Eric Bontemps

Strasbourg - 6/20

Crédit: Vokz Vizion

14e avec 4 points - 1 victoires, 2 matches nuls, 8 défaites

Une première partie de saison bien décevante pour les Alsaciens, que l’on attendait plus que haut que ça au classement. Mais, avec un seul succès décroché en onze rencontres, d’un petit but à Angers (22-23), les Alsaciens ont traîné leur peine, sans jamais réussir à trouver la bonne formule, pour souvent laisser filer les points dans les dernières minutes. On attend mieux pour la deuxième partie de saison !

KD & BC