close


Chambéry relève la tête, Nantes et Paris vainqueurs

28 févr.
Résumé match
Alors que Chambéry a retrouvé des couleurs du côté de Toulouse, Nantes et Paris se sont aussi imposés à l’extérieur, à Ivry et Istres.

Une semaine après sa défaite surprise face à Tremblay, à domicile, Chambéry a relevé la tête du côté de Toulouse, ce dimanche, dans le cadre de la 18e journée de Lidl Starligue (25-26). Après un départ canon (3-9, 15e), les Savoyards ont vu le Fenix recoller une première fois (16-17, 42e), avant de reprendre la poudre d’escampette (18-24, 52e), et résister difficilement jusqu’au coup de sifflet final. Avec 18 arrêts (à 45%), Nikola Portner aura été le grand bonhomme de la rencontre, pour permettre aux siens de rester dans la première partie du classement. Malgré les 7 buts de Pierre Soudry, les Toulousains restent douzièmes, trois petits points au-dessus de la zone rouge.

De son côté, Nantes a échappé de peu au faux-pas du côté d’Ivry (24-25). Un succès franchement difficile pour le H, qui a longtemps dû composer avec une belle équipe francilienne, qui aura mené durant la majeure partie du deuxième acte (18-13, 41e), dans le sillage d’un Mate Sunjic étincelant (18 arrêts à 43%). Au métier, les Nantais ont finalement profité du manque de rotation de leurs adversaires pour repasser devant dans le sprint final (21-23, 55e), et résister jusqu’à une ultime banderille de Léo Martinez stoppée par Emil Nielsen. Grâce aux 8 buts de David Balaguer, les Nantais reviennent à deux longueurs d’Aix et Limoges, 3e et 4e du classement. De leur côté, les Ivryens sont 14e, deux points devant Tremblay.

Un peu plus tôt, Paris a dominé Istres en deux temps (22-32). Accrochés durant la première période (13-14, 30e), les Parisiens ont placé leur accélération au retour des vestiaires (13-19, 37e), pour ensuite continuer à creuser l’écart et finir à +10. Une seizième victoire en autant de rencontres pour les leaders parisiens, qui ont pu compter sur les 7 buts de Mikkel Hansen et les 8 arrêts, à 47%, de Yann Genty. Malgré les 7 buts de Rasmus Nielsen, les Provençaux restent neuvièmes.

Toutes les stats

Crédit photo: Frédéric Spezial