close


Pontault-Combault montre les muscles, Cherbourg chute à Massy

02 avril
Résumé match
Alors que Pontault est allé frapper fort à Nancy, ce vendredi dans le cadre de la 21e journée de Proligue, Massy a fait chuter Cherbourg.

Pontault-Combault a signé un joli coup en allant s’imposer à Nancy, ce vendredi, dans le cadre de la 21e journée de Proligue (26-33). En tête tout au long de la rencontre (10-15, 30e), les Pontellois s’offre un quatrième succès de suite pour rester en tête du classement, quatre points devant leurs adversaire du soir. Derrière les leaders, Saran continue de rester en embuscade à deux longueurs (mais un match de moins), après sa nette victoire face à Billère (31-24). Avec 13 arrêts (à 52%), Nicolas Gauthier a brillé, tout comme Jordi Deumal (7 buts). Malgré les 6 buts du duo Boe-Vergely, les Béarnais sont douzièmes, cinq points au dessus de la zone rouge.

Autre choc de cette J21, le duel Massy-Cherbourg a accouché d’une victoire des Franciliens (26-22). Menés à la pause (11-12, 30e), les Massicois ont pu compter sur un bon Gauthier Ivah (14 arrêts à 40%) et sur le toujours saignant Edson Imare (7 buts) pour renverser la vapeur, pour continuer à figurer dans le Top 6, synonyme de playoffs en fin de saison.De son côté, Dijon a conforté sa cinquième place en allant décrocher un succès au buzzer, à Sarrebourg (25-26). Menés à la pause (13-9, 30e), les Bourguignons ont réussi à montrer un autre visage dans le deuxième acte pour renverser la vapeur, en infligeant un revers qui fera mal à la tête aux Mosellans, toujours derniers du classement.

En bas du classement, Besançon et Strasbourg ont continuer de creuser l’écart sur la zone de relégation, après leurs victoires face à Angers (38-30) et Valence (37-30). Les Bisontins ont pu compter sur les excellents Thibaud Arteaga (11 buts) et Luka Brkljacic (10 buts) pour désormais compter sept points d’avance sur leurs adversaires du soir, premiers relégables. Dans la foulée des 9 buts d’Yvan Gérard comptent eux un point de plus que le GBDH au classement. Enfin, dans le dernier match du soir, Nice a dominé Sélestat de la tête et des épaules (34-23), grâce notamment aux 8 buts de Jurgen Rooba. De quoi continuer à lorgner sur le Top 6 pour le Cavigal.

Toutes les stats