close


L'heure du rebond pour Saran ?

25 févr.
Avant match
Sur une série de quatre défaites de suite, Saran va tenter de rebondir face à Nancy, ce vendredi, dans le cadre de la 18e journée de Proligue. En bas du classement, Grenoble défie Strasbourg dans un duel de promus.

Rien ne va plus à Saran. Auteur d’un démarrage de saison canon, Saran est en revanche resté dans les starting-blocks en ce début d’année 2019. Avec quatre défaites en quatre matches, les hommes de Fabien Courtial doivent à tout prix retrouver la marche avant à l’heure d’affronter Nancy, ce vendredi. Toujours en lice pour participer aux barrages, les Saranais savent que leur place ne tient plus qu’à un fil. De leur côté, les Lorrains restent sur quatre matches sans défaite et comptent bien continuer sur cette lancée pour renforcer leur deuxième place.

Devant, Chartres se rend à Nice, pour un déplacement toujours délicat. Invaincu depuis sept matches à domicile , le Cavigal compte bien accrocher le leader à son palmarès, afin de continuer à naviguer hors de la zone rouge. Troisième du classement, Créteil se rend de son côté à Caen, face à une équipe des Vikings qui continuent de manger son pain noir. Reste que les Normands ont livré une belle première période face à Chartres, la semaine passée, et se verraient bien signer un gros coup devant leur public. Invaincu en 2019, Dijon accueille de son côté Saint-Marcel Vernon, pour tenter de signer la passe de cinq victoires.

Même constat du côté de Massy, quatre victoires au compteur avant d’aller rendre visite à Sélestat. Un déplacement délicat face à une équipe alsacienne en progression depuis la reprise, même s’il faudra digérer le revers concédé à la dernière seconde face à Cherbourg. Une équipe normande qui se rend à Limoges, qui compte bien faire son retour au sein du Top 6 en profitant de l’appui de son public. Enfin, en bas du classement, Grenoble, désormais relégable, accueille Strasbourg, 12e avec un petit point d’avance. Un duel crucial dans l’optique du maintien, alors que lors du match aller, l’Essahb s’était imposé d’un petit but (27-26). 

Le programme

PROLIGUE