close


Cinq prétendants au titre de meilleur gardien de but de Proligue

22 juil.
Divers
Alors que les clubs reprennent doucement le chemin des gymnases pour entamer la préparation estivale, faisons un tour des joueurs qu'on pourrait bien retrouver parmi les nominés aux Trophées LNH en fin de saison !

Obrad Ivezic (Nancy)

En Lorraine, on se demande encore comment le titre de meilleur gardien de Proligue a pu échapper à Obrad Ivezic. Plus grand nombre d'arrêts, deuxième meilleur pourcentage sur les tirs de champ et sur les jets de 7m, si les statistiques votaient, le doyen des portiers de Proligue aurait soulevé la statuette ! Fans nancéens, vous savez ce qu'il vous reste à faire. En attendant, alors qu'il va bientôt fêter ses 38 ans, Ivezic n'entend pas s'arrêter de si tôt. Et s'il peut encore emmener Nancy aux portes des Finales de Proligue, c'est qu'il aura encore affolé les compteurs !

Wassim Helal (Dijon)

Encore un gardien d'expérience qui a transformé le visage de son équipe la saison passée. Wassim Helal a terminé sur le podium des meilleurs gardiens de Proligue la saison passée et, logiquement, a aidé son équipe à se qualifier pour les Finales de Proligue. Depuis trois ans, le Tunisien ne cesse de monter en puissance et il a atteint, pour la première fois depuis trois ans, la barre des 300 arrêts la saison passée. Sera-t-il encore meilleur ? Réponse dès septembre avec le match au sommet de la première journée de Proligue face à Nancy !

Robin Cantegrel (Cesson-Rennes)

Il était parmi les meilleurs gardiens de Lidl Starligue au pourcentage d'arrêts, au point d'attirer l'oeil de Didier Dinart, le sélectionneur de l'équipe de France. Robin Cantegrel pose ses valises à Cesson-Rennes et, s'il n'est âgé que de 24 ans, il a les moyens de tout casser. Et il le faudra bien si les Bretons veulent retrouver l'élite rapidement. Avantage pour le portier : il connait bien la Proligue, dont il a su déjouer les pièges avec Pontault-Combault pendant deux saisons.

Sven Horvat (Cherbourg)

Tous les ans, il y a un invité qu'on n'attendait pas, une surprise parmi tous les prétendats attendus. Et si on misait sur Sven Horvat ? Le Franco-Croate a montré la saison passée avec Cherbourg sa capacité à s'adapter à la Proligue. 183 arrêts en 25 matchs disputés et un flirt avec les 30% d'efficacité, l'ancien de Sarrebourg n'a pas attendu pour monter le niveau. D'ailleurs, ses dirigeants l'ont bien compris et l'ont fait rempiler. Gardez Sven Horvat à l'oeil, il pourrait bien faire pleurer quelques tireurs cette saison.

Yassine Idrissi (Limoges)

Comment ne pourrait-on pas mettre l'ancien Toulousain et néo-Limogeaud dans les cinq prétendants ? Yassine Idrissi, c'était, la saison passée, une présence dans les dix gardiens les plus efficaces de Lidl Starligue. Et une place d'honneur au tableau du nombre des arrêts. Normal que les dirigeants de Limoges aient flairé l'affaire. Et en plus, c'est un leader, capable de vous changer le cours d'un match alors que vous êtes en difficulté. Il va falloir qu'il prenne la succession de William Annotel entre les poteaux, mais on est sûr que même ça, cela ne lui fait pas peur !

 

Photos : Christophe Portat / S. Pillaud/Sportissimo

Proligue