close


Première à la Glaz Arena pour Cesson-Rennes, Limoges suit le rythme

20 sept.
Résumé match
Cesson-Rennes a signé le premier succès de son histoire à la Glaz Arena, ce vendredi face à Pontault-Combault, dans le cadre de la 2e journée de Proligue. En attendant Massy-Valence, ce samedi, seul Limoges compte également deux victoires au compteur.

La stat' du soir

Cesson-Rennes a décroché la première victoire de son histoire à la Glaz Arena, ce vendredi, face à Pontault-Combault (29-24). Inaugurée le 14 mars dernier, la nouvelle salle du club breton n’avait en effet pas pu fêter un seul succès de son équipe, finalement reléguée en Proligue en fin de saison (après 5 matches sans victoire à la maison, auxquels il faut ajouter le revers en Coupe de la Ligue, au début de cette saison). La troupe de Christian Gaudin a finalement trouvé la faille dans ce choc de la 2e journée, en profitant de la copie quasi-parfaite rendue par Youenn Cardinal (9 buts). En tête à la pause (16-11, 30e), les Bretons n’ont jamais laissé les Franciliens revenir dans le match, pour s’installer provisoirement en tête du classement, en compagnie de Limoges.

Le match du soir

Nancy a dû livrer un gros combat face à une équipe de Sélestat revancharde pour décrocher sa première victoire de la saison (31-29). Après son nul décroché à Dijon la semaine passée, la troupe de Benjamin Braux a en effet vécu une première période accrochée (17-17, 30e), avant de voir les Alsaciens d’un bon Nicolas Schneider (10 buts) prendre un temps les devants (22-23, 43e). Emmenés par le duo Ducreux-Vukicevic (8 buts chacun), les Lorrains ont finalement su accélérer dans le dernier quart d’heure (28-24, 55e), pour résister jusqu’au bout. Au classement, les Nancéiens s’installent à portée des deux leaders, tandis que les Sélestadiens, relégables après deux défaites en autant de rencontres, devront réagir dans le derby, la semaine prochaine, face à Strasbourg. 

Crédit photo: Devoitine

La perf' du soir

Avec 11 buts, Jordi Deumal a permis à Nice de décrocher son premier point de la saison, du côté de Besançon (31-31). L’ancien pensionnaire du centre de formation de Barcelone, un temps capitaine de la réserve de Nantes, a notamment inscrit l’ultime but de la rencontre, à un peu plus d’une minute du coup de sifflet final. Le point final d’une rencontre haletante, que le Cavigal aura majoritairement dominé (21-25, 43e), avant de voir les Bisontins d’un Abdoulah Mané saignant (10 buts) reprendre les commandes (28-26, 55e), sans réussir à conserver cet avantage. Au classement, les deux équipes prennent leur premier point. 

Les autres rencontres

Crédit: Billot

Une semaine après son succès à Sélestat, Limoges a engrangé un deuxième succès sans trembler, face à Cherbourg (29-25). Devant le public de Beaublanc, Yannis Mancelle (8 buts) a flambé du côté du LH87, qui s’installe en tête du classement, avec Cesson-Rennes. De son côté, Saran a décroché sa première victoire, en dominant logiquement Dijon (30-24). En tête tout au long de la rencontre, les hommes de Fabien Courtial ont notamment profité du travail d’Hadrien Ramont, auteur de 8 buts au final. Malgré les 7 réalisations de Johan Boisedu, le DMH court encore après son premier succès. Enfin, Strasbourg a décroché deux précieux points à domicile, en s’imposant face à Billère (28-25). Grâce notamment aux 7 buts d’Yvan Gérard, l’Essahb laisse les Billérois au sein de la zone rouge, en compagnie de Sélestat. 

Toutes les stats

Crédit photo couv': Philippe Riou

PROLIGUE