close


Massy renverse Pontault-Combault, un record pour Limoges

18 oct.
Résumé match
Alors que Massy a signé un succès de prestige du côté de Pontault-Combault, ce vendredi dans le cadre de la 6e journée de Proligue, Limoges, toujours invaincu, a signé un record d'affluence face à Besançon.

Le match du soir

Massy a réalisé une seconde période quasi-parfaite pour dominer Pontault-Combault sur son terrain (24-26). Menés à la pause (14-11, 30e), les partenaires d’Arthur Muller ont complètement renversé la vapeur au retour des vestiaires (15-16, 37e), pour ensuite mener les débats jusqu’au coup de sifflet final, en profitant également des quatre réalisations du duo Cramoisy-Laplace. Au classement, cette victoire à l’extérieur permet aux hommes de Jérémy Roussel de prendre leurs aises à la deuxième place, avec deux longueurs de retard sur Limoges, mais trois d’avance sur le duo Cherbourg - Cesson-Rennes. Malgré les 9 buts de Théo Avelange-Demouge, les Pontellois lâchent du lest sur le peloton de tête. 

La stat' du soir

Un début de saison parfait sur tous les plans. En dominant Besançon avec la manière (32-23), Limoges a confirmé son démarrage idéal, avec six victoires en autant de rencontres. Un lancement canon que les Limougeauds ont saupoudré d’un record d’affluence en Proligue, avec 4489 spectateurs réunis à Beaublanc, pour encourager la troupe de Tarik Hayatoune. Un public qui a joué son rôle tout au long de la rencontre, et notamment lors d’une deuxième période complètement maîtrisée (13-11, 30e), qui aura permis à Yannis Mancelle (8 buts) et Denis Serdarevic (11 arrêts à 50%) de se mettre en valeur. Leader du classement, le LH compte deux longueurs d’avance sur son premier poursuivant, Massy. De leur côté, et malgré les 11 buts d’Abdoulah Mané, les Bisontins restent lanterne rouge. 

La perf' du soir

Avec 21 arrêts à 51%, Romain Mathias a offert à Strasbourg sa troisième victoire de la saison, face à Valence (28-21). Une performance de choix pour le portier formé à Saint-Raphaël, qui a écoeuré un à un les tireurs adverses. Après un début de match hésitant (7-10, 23e), la montée en chaleur de leur gardien a permis aux Alsaciens de recoller dans un premier temps (18-18, 48e), avant de finir en sprint, en profitant également des 5 réalisations d’Yvan Gérard. Au classement, l’Essahb en profite pour grimper dans la première partie du classement. Malgré les 8 buts de Sylvain Kieffer, les Drômois encaissent une 4e défaite de suite. 

Les autres rencontres

Cesson-Rennes a concédé sa deuxième défaite de la saison du côté de Billère (26-24). Après une première période accrochée (12-12, 30e), les coéquipiers de Corentin Boe (6 buts) ont fait la différence au forceps, pour s’offrir un premier succès à domicile, et prendre deux longueurs d’avance sur la zone rouge. Malgré les 6 buts du duo Cardinal-Esteki, les Bretons voient eux Cherbourg revenir à hauteur de leur troisième place, après le succès des Normands face à Nice (29-24). Une victoire qui doit beaucoup aux 6 buts de Williams Mannebard et aux 14 arrêts, à 38%, de Tan Tepper. Malgré les 7 buts de Jurgen Rooba, le Cavigal manque l’occasion de pointer le bout de son nez dans le première moitié du classement. Une opportunité que n’a en revanche pas manquée Saran, qui a dominé Nancy (29-26), dans le sillage des 10 buts de Romuald Kollé. Enfin, Dijon s’est donné un peu d’air en dominant au forceps une combative équipe de Sélestat toujours relégable (25-24). Avec 16 arrêts, à 41%, Wassim Helal a pleinement pesé dans la rencontre. 

Le classement

Crédit: Philippe Riou

Toutes les stats

Crédit photo: Christophe Portat

PROLIGUE