close


Cesson-Rennes s'arrache à Nancy, Dijon se donne de l'air

22 nov.
Résumé match
Cesson-Rennes a réalisé un joli coup en s'imposant à Nancy, ce vendredi, dans le cadre de la 10e journée de Lidl Starligue. De son côté, Dijon s'est enfin imposé à l'extérieur, du côté de Besançon.

La perf' du soir

Avec 13 arrêts, à 48%, dont le dernier réalisé au buzzer, Rubens Pierre a offert un très précieux succès à Cesson-Rennes, du côté de Nancy (24-25). Lancé au relais d’un Robin Cantegrel transparent (0/10), le portier formé à Montpellier a signé une entrée décisive pour permettre aux siens de mener à la pause (14-16, 30e), et d’ensuite conserver les commandes jusqu’au coup de sifflet final, grâce également aux 8 buts de Mathieu Salou. Au classement, les Bretons profitent de ce succès pour reprendre seuls la 4e place, avec deux longueurs d’avance sur leurs adversaires du soir. 

La stat' du soir

Dijon a décroché sa première victoire à l’extérieur de la saison, en allant remporter le derby à Besançon (28-32). Après cinq défaites hors de leurs bases, les Dijonnais ont vite pris le taureau par les cornes (14-15, 30e), pour ensuite faire enfler cet avantage (21-26, 50e), et empocher deux précieux points. Avec sept buts, Virgile Carrière a pleinement apporté au DMH, tout comme Johan Boisedu et ses cinq réalisations. Au classement, les Bourguignons grimpent à la onzième place, quatre longueurs au-dessus de la zone rouge. Une zone de relégation au sein de laquelle les Bisontins, lanterne rouge, sont plus que jamais plongés. 

Crédit photo: Bon

Le match du soir

Mené durant la majeure partie de la rencontre, Cherbourg a conservé son invincibilité en arrachant le match nul face à Pontault-Combault (24-24). Dominateurs durant tout le premier acte (11-14, 30e), les Franciliens ont vu les Normands recoller à l’aube du money-time (18-18, 49e), pour finalement encaisser le but de l’égalisation par l’intermédiaire de Robin Dupont-Marion à 15 secondes du buzzer. Du côté des performances individuelles, Dmytro Gunko (8 buts) et Dan Tepper (8 arrêts à 50%) ont brillé chez les locaux, tout comme Alejandro Romero (12 arrêts à 38%) dans le camp adverse. Au classement, les Cherbourgeois conservent leur troisième place avec un point d’avance sur Cesson-Rennes, tandis que les Pontellois sont cinquièmes. 

Les autres rencontres

Crédit photo: Riou

Valence a concédé sa huitième défaite de suite, à domicile, face à Billère (24-27). Emmenés par Eduardo Reig-Guillen (8 buts) et Joris Labro (13 arrêts à 42%), les Béarnais ont fait la course en tête tout au long de la rencontre pour prendre six longueurs d’avance sur le premier relégable… Valence. De son côté, Strasbourg a continué sa belle série à domicile en dominant Nice (30-23). Menés en début de rencontre (10-12, 23e), les coéquipiers d’Yvan Gérard (9 buts) ont renversé la vapeur (24-15, 41e), pour continuer à naviguer à bonne distance de la zone rouge. De son côté, le Cavigal conserve trois points d’avance sur la ligne de flottaison. Tout en haut du classement, Limoges a provisoirement pris la tête du classement et mis la pression sur Massy en s’imposant facilement face à Saran (29-22), en profitant notamment des 13 arrêts, à 37%, de Denis Serdarevic. 

Voir le classement

Toutes les stats

Crédit photo: Philippe Riou

Proligue