close


Le choc pour Cesson, fin de série pour Cherbourg et Besançon

07 févr.
Résumé match
La reprise de Proligue, disputée ce vendredi, a tenu toutes ses promesses, à l'image du succès de Cesson-Rennes face à Limoges. De son côté, Cherbourg a concédé sa deuxième défaite, tandis que Besançon a décroché sa deuxième victoire.

Le match du soir

Cesson-Rennes a arraché la victoire face à Limoges, ce vendredi, pour la reprise de la Proligue. Mené à la pause (9-10, 30e), le collectif breton a su reprendre le dessus (19-17, 50e), pour tenir le choc jusqu’au de sifflet final. Du côté des performances individuelles, Robin Cantegrel (11 arrêts à 50%) et Allan Villeminot (5 buts) ont brillé pour les locaux, tout comme Yassine Idrissi (12 arrêts à 41%) et Jérémy Suty (6 buts) chez les visiteurs. Au classement, le LH conserve sa place de leader, tandis que les Cessonnais, troisièmes, profitent de leur victoire pour revenir à un point de Cherbourg, le deuxième, et deux des Limougeauds.

La perf' du soir

Alors qu’il dispute sa dernière saison professionnelle, Thomas Cauwenberghs continue d’arpenter son aile droite avec le même enthousiasme. Pour la reprise de 2020, l’ailier droit belge a ainsi inscrit 10 buts, pour offrir une belle victoire à Sélestat, face à Dijon (25-23). Bien aidé également par les 16 arrêts à 43% de Vladimir Perisic, le SAHB démarre donc la deuxième partie du saison du bon pied, pour conserver leur 8e place, à portée de fusil du Top 6. Malgré les 5 buts de Loïs Pasquet, les Dijonnais encaissent leur 8e défaite de la saison, et restent premiers non-relégables, trois points au-dessus de la zone rouge.

Crédit: Frédéric Bocquenet

La stat' du soir

Alors que sa seule victoire remontait au 27 septembre dernier, Besançon a remporté son deuxième succès de la saison, ce vendredi, pour la reprise, face à Valence (30-24). En tête à la pause (16-10, 30e), les Bisontins ont su tenir cet avantage dans le deuxième acte, dans la foulée des 8 buts d’Abdoulah Mané et des 17 arrêts à 41% d’Artur Adamik. Au classement, les hommes de Dragan Zovko, toujours 14es, reviennent à deux longueurs de leurs adversaires du soir, et cinq du premier non-relégable, Dijon.

L'autre stat' du soir

Invaincu depuis le 20 septembre, et une défaite concédée face à Limoges, Cherbourg a lourdement chuté à Nice, son deuxième revers de la saison (34-24). Dans la foulée de la performance de ses ailiers, Jordi Deumal et Jurgen Rooba (8 buts chacun), le Cavigal a également pu compter sur Clément Gaudin (15 arrêts à 41%) pour mener tout au long de la rencontre (17-12, 30e). Avec cette victoire, les Niçois restent à hauteur de Sélestat, à la 8e place, avec 6 longueurs d’avance sur la zone rouge. Malgré les 6 buts John Nkonda, les Normands manquent l’occasion de prendre la tête de la Proligue.

Crédit: Thierry Lemai

Les autres rencontres

Nancy a repris sa saison du bon pied en allant décrocher un précieux succès du côté de Strasbourg (27-28). En tête tout au long de la rencontre (11-14, 30e), les Lorrains n’ont finalement dû leur salut qu’à une réalisation au buzzer signée Maxime Ogando. De quoi permettre à la troupe de Benjamin Braux de conforter sa sixième place, tandis que les Alsaciens glissent à la 10e place. Enfin, Pontault-Combault a dominé Billère, devant son public (21-19). Une victoire au forceps pour les Franciliens, qui ont pu compter sur les 13 arrêts à 42% d’Alejandro Romero, et conservent leur place dans le Top 5. Malgré les 10 arrêts à 42% d’Artsem Padasinau, les Béarnais restent septièmes.

Toutes les stats

Crédit photo: Kevin Domas