close


Saran et Cherbourg terminent 2020 en tête !

18 déc.
Résumé match
L’année 2020 de Proligue s’est conclu ce vendredi, avec la 13e journée. Et c’est Saran et Cherbourg qui mènent les débats, tandis que Sarrebourg et Strasbourg sont dans la zone rouge.

Avant une trêve bien méritée, les 14 équipes de Proligue étaient sur le pont, ce vendredi, dans le cadre de la 13e journée. Une levée qui aura permis à Saran, vainqueur de Nancy (31-30), et Cherbourg, qui a dominé Massy (24-22), de terminer en tête du classement. Honneur pour les Septors de figurer sur le trône de leader, grâce à une meilleure différence particulière sur les Normands. Sur la soirée, les hommes de Fabien Courtial ont livré un gros combat face aux Nancéiens, pour finalement faire pencher la balance de leur côté, grâce notamment aux 12 buts de Théo Avelange-Demouge. S’ils pointent à deux longueurs des leaders, les Lorrains comptent toutefois une rencontre de moins au compteur.

De leur côté, les Cherbourgois ont eux aussi remporté une victoire face à un concurrent direct. Les Normands ont fait la différence dans le deuxième acte (12-12, 31e), dans la foulée des 5 buts du duo Williams Mannebard-Dmytro Gunko. Les Massicois glissent du coup hors du Top 5. Un quinté de tête où figure Pontault-Combault, pourtant accroché par une équipe de Sélestat qui se devait de mettre fin à une série de trois défaites de suite (24-24). Portés par les 9 buts de Nicolas Minne, les Alsaciens terminent leur année à la 7e place, mais courent toujours après une victoire depuis le 24 octobre. Enfin, le Dijon du très bon Virgile Carrière (7 buts) est le dernier membre du Top 5, après sa nette victoire face à Sarrebourg (32-20). Les Mosellans plongent du coup dans la zone rouge, avec 4 points.

Même total et même sanction pour Strasbourg, à nouveau battu à Valence, malgré un gros combat (34-33). Grâce aux 8 buts de Jackson Pavade, les Valentinois glanent eux leur 3e victoire et naviguent à bonne distance de la relégation. Une ligne de flottaison d’où a émergé Angers, qui s’est offert le scalp de Besançon pour conclure l’année sur une belle bouffée d’air (29-25). Emmenés par les 6 buts de Lucas Meyffret, les Angevins s’offre un succès après lequel ils courraient depuis le 17 octobre. Malgré les 9 buts de Luka Brkljacic, les Bisontins restent onzièmes, trois points au-dessus de la zone rouge. Enfin, Nice, emmené par l’excellent Axel Oppedisano (8 buts) est allé s’offrir un précieux succès à Billère (22-28), pour revenir au contact de la première partie du classement.