close


Cherbourg confirme, Nancy n'y arrive plus

12 févr.
Résumé match
En déplacement à Billère, Cherbourg a remporté sa 11e victoire de la saison, ce vendredi, dans le cadre de la 15e journée de Proligue. Derrière, si Saran et Pontault tiennent le rythme, Nancy lâche prise.

Cherbourg en solide leader. Désormais seul leader de la Proligue, la JSC a montré les muscles en allant s’imposer à Billère, ce vendredi, dans le cadre de la 15e journée de Proligue (21-23). Accroché à la pause (11-11, 30e), les Normands ont su faire la différence dans le deuxième acte, grâce notamment aux 5 buts de Chérubin Tabanguet.  Derrière, Saran a difficilement renoué avec la victoire en dominant Besançon (31-26). Menés à la pause (13-14, 30e), les Saranais ont renversé la vapeur dans le deuxième acte, en profitant des 11 buts de Théo Avelange-Demouge et des 9 réalisations de Quentin Eymann. Ce fut plus facile pour Pontault-Combault, qui n’a fait qu’une bouchée de Valence (37-23).

Un Top 3 que Nancy voit s’éloigner, puisque les hommes de Benjamin Braux ont concédé leur 5e défaite de suite, à domicile, face à Strasbourg (30-33). En retard à la pause, les Lorrains n’ont jamais réussi à reprendre prise dans le match, et ce malgré les 9 buts de Yann Ducreux. De leur côté, les Alsaciens, emmenés par un grand Xavier Moreau (9 buts) s’imposent pour la 2e fois de rang et sortent de la zone rouge. Les Lorrains voient du même coup Massy, qui est allé décrocher un point à Dijon (23-23), revenir à hauteur de leur 4e place. Avec 13 buts, Edson Imare a une nouvelle été au four et au moulin face à une équipe bourguignonne qui a longtemps mené les débats, sans parvenir à conclure.

De son côté, Sélestat a mis fin à une série de 7 matches sans victoire en dominant Sarrebourg (28-23). Avec 10 buts, Nicolas Minne a été le grand bonhomme de la rencontre, permettant ainsi aux Alsaciens de reprendre un peu d’élan, pour continuer à figurer dans la première partie du classement. En revanche, les Mosellans plongent eux dans la zone rouge, en compagnie d’Angers, qui a été dominé sur son terrain par Nice (25-29). Avec 8 buts, Jérémi Pirani a plané sur la rencontre, permettant au passage au Cavigal de continuer à rester au contact de la première partie du classement.

Toutes les stats

Crédit photo: Christophe Devoitine