JS Cherbourg : Rendez-vous à Dijon !

19 mai
Entretien
Les cherbourgeois ont validé leur place pour les finales de ProLigue après leur victoire contre Villeurbanne. La deuxième place au classement leur garantit d’aller à Dijon les 4 et 5 juin prochain sans passer par les phases de barrages. Une belle surprise pour les mauves !

Succès en phase régulière !

On vous parle d’une équipe jeune, très jeune qui a déjoué les pronostics, la JS Cherbourg a tapé fort en terminant deuxième de la phase régulière. Le directeur sportif, Stéphane Grout n’aurait jamais imaginé un tel résultat « On va être honnête on pensait que Ivry et Tremblay seraient les 2 premiers, nous on visait les places d’après ! » Le collectif cherbourgeois est très jeune, s’ils ont pu gagner vingt matchs (et peut être un de plus vendredi à Tremblay) c’est aussi grâce à « un staff expérimenté, Fréderic Bougeant et José Luis Villanueva ont quelques finales à leur actif donc ils savent faire ». Pour John Nkonda le vice-capitaine de l’équipe, l’avantage d’une équipe jeune c’est « une très grosse marge de progression, quand on voit par rapport au début de saison, on a vraiment évolué ». Depuis le début de la saison les cherbourgeois ont montré qu’ils étaient capables de gagner des matchs, Stéphane Grout y voit un groupe « qui a énormément travaillé et bien travaillé, ils sont sûrs de leur progression. Il y a un bon équilibre dans cette équipe, elle dégage de la sérénité. » Après une belle phase régulière, le prochain combat des mauves se jouera à Dijon…

« Il n’y aura aucun match facile ! »

Continuer de créer la surprise

Les supporters des mauves vont se déplacer en nombre à Dijon les 4 et 5 juin prochain et une chose est sûre ils vont donner de la voix pour leur équipe. John Nkonda qui a été blessé pendant une grande partie de la saison, part aux finales plus compétitif que jamais, « maintenant la vraie compétition commence, le plus dur reste à venir ». Aucune équipe ne semble faire peur aux cherbourgeois, ils sont prêts « il n’y aura aucun match facile mais on a mis en place une vraie préparation ! Nos entrainements sont plus intensifs pour être prêt si on passe les demis, à enchainer avec un autre match important le lendemain. » Déjà très satisfaits de la saison, Stéphane Grout préfère relativiser sur les échéances à venir « arrivé à ce niveau-là j'ai peur de rien parce qu’après tout, les finales ont leurs lots de joies et de tragédies. » Le carré final n’est pas encore totalement connu, pour l’instant seul Ivry qui est assuré de monter en Liqui Moly StarLigue sera à Dijon avec la JS Cherbourg, et même s’ils ne peuvent pas se rencontrer en demi-finales, tout est possible pour la finale du dimanche. Le vice-capitaine des mauves envisage toutes les possibilités mais ne tremble pas « Ivry c’est costaud, ce n’est pas pour autant qu’ils ne peuvent pas perdre un match, ils en ont déjà perdu. Ils ne sont pas invincibles ! »

Les deux premières équipes qualifiées promettent de beaux combats. Pour les deux places restantes, les barrages se tiendront les 25 et 28 mai entre le troisième et le sixième, et entre le quatrième et le cinquième.

D’ici là n’attendez plus, prenez vos billets pour venir assister à un weekend plein de rebondissement les 4 et 5 juin à Dijon !

Zoé Tison

Billetterie Weezevent