close


Tour des clubs - Saint-Raphaël n'a pas (trop) changé

19 août
Tour de France
Après saison décevante, conclue à la 7e place, Saint-Raphaël espère faire mieux sur cet exercice. Avec un effectif identique, mais un nouvel entraîneur, Rares Fortuneanu.

En terminant à la septième place du classement, en juin dernier, Saint-Raphaël a tout simplement signé sa plus mauvaise saison depuis son retour dans l’élite, en 2007. "Si je devais caractériser cette saison, je dirais qu’elle a été placée sous le signe de l’inconstance. On a réussi à produire quelques très gros matches, mais on n’a pas réussi à conserver un seuil de performance à même de nous laisser au sein du Top 5. On a trop alterné le très bon et le mauvais, notamment défensivement, souffle Rares Fortuneanu, qui a passé la saison dans le rôle d’adjoint de Joël Da Silva. On a subi une petite fin de cycle durant l’été avec le départs de joueurs importants, on a eu pas mal de blessés, on a manqué un peu d’expérience…"

Un exercice manqué qui aura coûté sa place à Da Silva, non reconduit au profit du technicien roumain. "Mais, attention, je ne me mets pas en dehors des responsabilités pour cette saison ratée. J’étais là dans les bons moments, je ne me dédouane pas d’être là dans les mauvais, glisse le nouveau coach, qui ne cache pas que passer numéro 1 faisait partie de ses objectifs. Je suis quelqu’un d’ambitieux, c’était mon objectif quand j’ai commencé ma carrière. J’espère que je vais réussir à fédérer les joueurs autour de mon projet. Une chose est sûr, ça ne passera que par le travail."

Retrouver le Top 5

Pour mettre en place son projet, l’ancien demi-centre n’aura en tout cas pas trop de mal à faire la connaissance de son groupe. En effet, hormis le départ de Miroslav Jurka, qui avait déjà été remplacé par Hampus Jildenbäck, l’effectif varois n’a pas bougé. "Le non-recrutement, ce n’est pas forcément négatif, on assume cette stabilité. C’est comme cela que l’on fonctionne ici, glisse Fortuneanu. Et puis on a des internationaux à tous les postes. L’équipe est construit à 1/3 de joueurs expérimentés, 1/3 de joueurs « entre-deux » et 1/3 de jeunes joueurs. C’est l’alliage parfait pour moi."

Un alliage que le technicien tentera de travailler en compagnie de son nouvel adjoint, une certain Wissem Hmam. "On a construit le projet défensif ensemble. On discute beaucoup et je pense qu’il va beaucoup apporter aux joueurs, conclut le patron du staff, avant de détailler les objectifs fixés à son équipe. On veut retrouver les cinq premières places et une qualification européenne. On a disputé deux Final4 de Coupe EHF, on a tous envie d’y retourner. Mais pour y arriver, ce que je souhaite, c’est qu’on retrouve notre défense et notre agressivité. C’est notre principal axe de travail pour cet été."

Benoît Conta

L'effectif

Gardien de but: Mihai Popescu, Alexandre Demaille
Aile gauche: Raphaël Caucheteux, Alexian Trottet
Arrière gauche: Alexandru Simicu, Vadim Gayduchenko, Nicolas Krakowski
Demi-centre: Daniel Sarmiento, Aleksa Kolakovic
Arrière droit: Adrien Dipanda, Xavier Barachet
Aile droite: Hampus Jildenbäck, Arthur Vigneron
Pivot: Jonathan Mapu, Jérémy Toto, Alexander Lynggaard

LNH